Wimbledon: sixième trophée pour Serena Williams

Serena Williams... (PHOTO LEON NEAL, AFP)

Agrandir

Serena Williams

PHOTO LEON NEAL, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
LONDRES

Serena Williams a remporté le tournoi de Wimbledon pour une sixième fois, samedi, gagnant une belle finale 6-4 et 6-4 aux dépens de Garbine Muguruza.

La favorite américaine a dominé à compter du septième jeu du premier set.

L'Espagnole de 21 ans a connu un regain de vie tardif, mais Williams a fini par s'imposer en une heure et 23 minutes, ajoutant ainsi un 21e titre majeur à son palmarès.

«C'est vraiment une super belle sensation, a dit Williams, qui méritait le trophée anglais pour la première fois depuis 2012. Ça faisait un bout de temps, alors ça me fait vraiment apprécier cette victoire.»

Williams a remporté les trois premières étapes du Grand chelem cette année, ayant aussi célébré en Australie et à Paris.

Elle aura la chance de réussir un balayage du Grand chelem pour 2015. Cela ne s'est pas fait depuis 1988, quand l'exploit a été signé par Steffi Graf.

En incluant New York l'an dernier, la joueuse de 33 ans a soulevé le trophée des quatre derniers grands tournois. Huit de ses triomphes en tournois majeurs ont été signés depuis qu'elle a atteint la trentaine.

L'étape américaine du Grand chelem se met en branle le 31 août, cette année.

Williams a signé deux bris à chaque manche, samedi. Elle a commis huit doubles fautes, mais elle a compensé en dominant 12-3 pour les as.

Muguruza a brisé sa rivale trois fois en 10 occasions.

L'Espagnole a obtenu un bris d'entrée de jeu - Williams a fait trois doubles fautes, puis elle a envoyé un revers trop loin. Muguruza a continué d'impressionner et a pris les devants 4-2, gardant son service en gagnant quatre points de suite après 15-40, dans le sixième jeu.

C'est là que le vent a tourné. Williams a enlevé cinq jeux d'affilée, obtenant le premier set et prenant les commandes du deuxième, 1-0.

Profitant d'un certain manque d'opportunisme de Muguruza - et retournant aussi de fulgurantes frappes précises, l'Américaine a porté son avance à 5-1, mais l'Ibère a férocement défendu sa peau.

Deux bris l'ont rapprochée à 4-5; ce neuvième jeu a d'ailleurs inclus un superbe échange de 14 coups, soldé en faveur de Muguruza. Mais un jeu plus tard, par contre, Williams a finalement eu le dessus sur un coup droit imprécis de sa rivale.

«Il y avait assurément de la pression à la fin... Garbine jouait avec beaucoup de fougue et elle faisait de brillants coups, a dit Williams. Ç'a m'a rendu la tâche encore plus difficile.»

«J'aime cet environnement et une finale en Grand chelem, c'est un rêve qui s'est réalisé pour moi, a confié Muguruza. Je veux féliciter Serena, elle continue de montrer qu'elle est la meilleure au monde.»

Plus tard samedi, la Suissesse Martina Hingis est redevenue championne à Wimbledon, un tour de force qu'elle n'avait pas réalisé depuis 1998, remportant le double féminin en compagnie de l'Indienne Sania Mirza.

Hingis et Mirtz ont vaincu les Russes Ekaterina Makarova et Elena Vesnina, 5-7, 7-6 (4), 7-5. Les deux derniers jeux ont été disputés sous le toit du court central.

Chez les juniors, la Russe Sofya Zhuk a défait sa compatriote Anna Blinkova 7-5, 6-4 en finale du simple féminin. Participant à son deuxième tournoi du grand chelem, Zhuk, âgée de seulement 15 ans, avait défait la Québécoise Charlotte Robillard-Millette au deuxième tour du tournoi.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer