Rafael Nadal revient à son ancienne raquette

Rafael Nadal... (Photo Jean-Christophe Magnenet, archives AFP)

Agrandir

Rafael Nadal

Photo Jean-Christophe Magnenet, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MADRID

L'Espagnol Rafael Nadal, en quête de sensations après avoir changé de raquette au début de la saison sur terre, a annoncé dimanche qu'il allait rejouer avec son ancien modèle jusqu'à la fin de l'année.

Demi-finaliste à Monte-Carlo mi-avril, le nonuple vainqueur de Roland-Garros semblait avoir apprivoisé ce nouvel outil, mais son élimination précoce à Barcelone la semaine suivante a apparemment réveillé ses doutes, alors qu'il avait lui-même qualifié ce changement de «risqué».

«Je vais jouer avec l'ancienne jusqu'à la fin de la saison. À ce moment-là, j'aurai assez de temps pour m'entraîner avec le nouveau prototype et m'adapter», a expliqué l'Espagnol lors d'une conférence de presse au tournoi Masters 1000 de Madrid, dont il est le tenant du titre.

«J'ai rechangé parce que j'ai joué pendant plusieurs années avec cette raquette, alors que j'ai eu très peu de temps pour jouer avec la nouvelle», a poursuivi Nadal.

«Je sais que la nouvelle raquette est la bonne et que je jouerai bien avec elle à l'avenir, mais j'ai eu très peu de jours pour m'y préparer avant Monte-Carlo. Même si j'ai assez bien joué là-bas, ici à Madrid, on joue en altitude (600 m, NDLR) et j'ai moins de contrôle avec la nouvelle.»

Après un début d'année difficile, Nadal (N.4 mondial) espère retrouver son meilleur tennis cette semaine à Madrid en prévision de Roland-Garros (24 mai-7 juin), où il briguera une 10e couronne.

Sur la terre battue madrilène, le Majorquin aura d'autant plus de possibilités que le N.1 mondial Novak Djokovic, victorieux de tous les tournois importants depuis six mois, a choisi de prendre du repos cette semaine.

«Bien sûr, lorsqu'un joueur qui vient de tout gagner ne joue pas un tournoi, il y a une ouverture», a reconnu Nadal.

«Je pense que les joueurs qui ont affronté Djokovic en quarts ou en demi-finales ces derniers temps ont là une belle opportunité de remporter un grand tournoi. (...) Mais ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas remporter de grands tournois lorsqu'il joue», a-t-il conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer