Eugenie Bouchard en quête de victoires à Charleston

Eugenie Bouchard n'a guère été convaincante lors des... (Photo Ella Ling, fournie par le circuit WTA)

Agrandir

Eugenie Bouchard n'a guère été convaincante lors des quatre tournois auxquels elle a participé en 2015, remportant seulement six victoires en 10 matchs depuis le début de la saison.

Photo Ella Ling, fournie par le circuit WTA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un peu à court de compétition après son élimination rapide à Miami, Eugenie Bouchard a décidé d'ajouter la Coupe Family Circle à son programme. Le tournoi est disputé sur une surface de terre battue, ce qui permet aux joueuses d'amorcer leur préparation vers Roland-Garros.

Puisqu'elle avait prévu prendre une pause, Bouchard a dû demander un laissez-passer et les organisateurs ont évidemment acquiescé à sa requête, la Canadienne (septième mondiale) étant la joueuse la mieux classée du tournoi et donc la favorite.

Elle jouera son premier match demain contre l'Américaine Lauren Davis (66e).

Seulement deux autres joueuses du top 10 mondial - la Russe Ekaterina Makarova (9e) et l'Allemande Andrea Petkovic (10e) - sont de la compétition. Petkovic, qui défend son titre, avait éliminé Bouchard en demi-finale l'année dernière.

Hier matin, en point de presse, Bouchard a remercié les promoteurs et s'est dite très heureuse de pouvoir disputer de nouveau ce tournoi sur la côte de la Caroline-du-Sud. Malgré une vilaine chute dimanche à l'entraînement, la Québécoise a assuré être en bonne forme.

Même si elle a obtenu des résultats similaires à ceux de l'an dernier, Bouchard n'a guère été convaincante depuis le début de la saison. Dans ses trois derniers tournois, à Anvers, Indian Wells et Miami, elle a été éliminée en laissant échapper des matchs qu'elle aurait dû remporter aisément.

La joueuse de 21 ans peut évoquer une blessure pour expliquer ses récents résultats, mais plusieurs observateurs ont noté qu'elle n'avait pas la même assurance. D'autres ont souligné qu'elle accordait beaucoup d'importance à ses activités hors des courts.

Eugenie Bouchard et la top-modèle Hannah Davis.... (Photo Geoff Burke, USA Today) - image 2.0

Agrandir

Eugenie Bouchard et la top-modèle Hannah Davis.

Photo Geoff Burke, USA Today

Encore la semaine dernière, elle a pris part à une activité promotionnelle avec la réputée top-modèle américaine Hannah Davis, qu'on a vu dans des campagnes de Ralph Lauren, Victoria's Secret, Tommy Hilfiger, American Eagle, Levi's ainsi que dans le numéro spécial maillots de bain de Sports Illustrated.

Davis est également une excellente joueuse de tennis, qui a déjà porté les couleurs de son pays, les Îles Vierges américaines. Les deux jeunes femmes ont échangé quelques balles avant de poser pour les photographes.

Bouchard pourrait remporter un premier tournoi Premier en carrière cette semaine, son seul autre titre du circuit WTA, à Nuremberg en 2014, étant de la catégorie International.

Indécise pour la Fed Cup

La présence de Bouchard à Charleston n'est pas nécessairement une bonne nouvelle pour l'équipe canadienne de Fed Cup, qui doit affronter la Roumanie, la semaine prochaine à l'aréna Maurice-Richard, en rencontre de barrage du Groupe mondial.

La Québécoise est aussi engagée à Stuttgart, la semaine suivante, également sur la terre battue. Si elle accepte l'invitation du capitaine Sylvain Bruneau, elle devra passer une semaine à l'intérieur sur une surface synthétique, avec des matchs contre une excellente équipe roumaine.

Bouchard l'avait fait l'année dernière, menant les Canadiennes au Groupe mondial. Un autre forfait, après celui du premier tour à Québec contre la République tchèque, serait sûrement mal accueilli.

Bruneau et les Canadiennes ont heureusement appris que la meilleure joueuse roumaine, Simona Halep, ne serait pas de la rencontre. La troisième mondiale est rentrée en Europe après d'excellentes performances à Indian Wells et Miami. Comme elle doit aussi jouer à Stuttgart, elle a avisé la fédération roumaine qu'elle préférait s'abstenir.

La capitaine Alina Cercel-Tecsor peut encore miser sur trois joueuses du top 100 mondial - Irina-Camelia Begu (34e), Monica Nicolescu (57e) et Alexandra Dulghera (95e) -, mais elles sont toutes davantage à la portée de Bouchard que Halep ne l'aurait été...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer