Miami: Djokovic rejoint Isner en demi-finale

John Isner... (Photo Al Behrman, AP)

Agrandir

John Isner

Photo Al Behrman, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne

L'Américain John Isner s'est taillé une place en demi-finales de l'Omnium de Miami en battant le Japonais Kei Nishikori 6-4, 6-3, jeudi.

Isner, un géant de six pieds 10 pouces, est devenu le premier Américain à atteindre les demi-finales à Miami depuis Mardy Fish en 2011. Au prochain tour, il affrontera le no 1 mondial Novak Djokovic, qui a défait l'Espagnol David Ferrer 7-5, 7-5.

Djokovic en a eu plein les mains contre Ferrer. Il a dû effacer un retard de 3-0 en début de match avant de prendre le contrôle en gagnant 10 des 13 jeux suivants.

Ferrer célébrait son 33e anniversaire de naissance, mais Djokovic ne lui a pas fait de cadeau. L'Espagnol a maintenant perdu ses huit matchs en carrière contre Djokovic.

«Ce fut un match serré, a noté Djokovic. Je me suis amusé.»

En avance 4-2 et faisant face à une balle de bris, Ferrer a étiré la raquette pour contrer un passing de Djokovic et il a reçu une ovation de la foule, et même de Djokovic.

Ce fut un des derniers moments de réjouissance pour lui.

Djokovic est allé chercher le bris deux points plus tard et il a à nouveau brisé le service de Ferrer à 6-5 pour mettre fin au premier set.

Ferrer a tenté de s'accrocher en deuxième manche en brisant même Djokovic quand le Serbe était au service pour le match. Djokovic a cependant répliqué en gagnant huit des 10 derniers points de la rencontre.

«Je m'attendais à un match physique parce que c'est toujours comme ça contre David, a dit Djokovic. Il est un fier compétiteur.»

Isner a été plus économe, lui qui a gagné les huit derniers points du premier set, brisant le service de Nishikori à zéro pour mettre fin à la manche. Il a ensuite pris les devants 3-0 en deuxième manche et n'a jamais été inquiété par la quatrième tête de série.

Nishikori n'a jamais obtenu de balles de bris dans la rencontre et Isner a gagné tous ses jeux au service jusqu'ici dans le tournoi.

«J'ai très bien joué aujourd'hui, a dit Isner après avoir achevé Nishikori en une heure et 10 minutes. J'avais besoin d'être à ce niveau pour battre un joueur de la trempe de Kei et c'est ce que j'ai fait. Je crois avoir été agressif du début à la fin. Je frappais toujours le bon coup et tout semblait fonctionner pour moi. Je suis très, très content.»

Isner a mis la main sur la première manche grâce à un petit peu de chance, quand sa frappe a atteint le haut du filet avant de tomber tout juste dans les limites du terrain. Pour le reste, Nishikori n'avait pas de réponse contre les puissantes frappes d'Isner.

«Les conditions étaient idéales pour moi, a mentionné Isner. Je ne pouvais demander une meilleure météo. La balle rebondissait bien et traversait le terrain à toute vitesse.»

Quand Isner a cogné un puissant coup droit tôt en deuxième manche, tout ce que Nishikori a pu faire a été lever les épaules et regarder la balle passer.

Du côté du double, le Canadien Vasek Pospisil et son partenaire américain Jack Sock ont atteint la finale grâce à une victoire de 6-4, 3-6, 10-7 contre les Brésiliens Marcelo Melo et Bruno Soares.

Pospisil et Sock retrouveront en finale les frères Bob et Mike Bryan, qui ont défait Isner et Sam Querrey 7-6 (5), 7-5.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer