Eugenie Bouchard s'incline dans la douleur

Eugenie Bouchard... (Photo Mike Frey, BPI/REX)

Agrandir

Eugenie Bouchard

Photo Mike Frey, BPI/REX

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Eugenie Bouchard a subi une défaite crève-coeur, hier soir au quatrième tour de l'Omnium BNP Paribas, s'inclinant 7-6(5), 5-7, 4-6 devant l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (85e). Le match disputé par deux athlètes éprouvées a duré près de deux heures et 45 minutes.

Bouchard, sixième favorite du tournoi, a subi une blessure, multiplié les erreurs et n'a sans doute dû qu'à la malchance de sa rivale de ne pas subir la défaite plus tôt. Tsurenko s'est en effet blessée à la cheville droite au milieu de la première manche et elle boîtait visiblement entre les échanges. Serrant les dents, oubliant la douleur, la joueuse de 25 ans a fait preuve de beaucoup de courage pour continuer le match, même après avoir perdu le bris d'égalité de la manche initiale.

L'entraîneur de Bouchard, Sam Sumyk, a profité de la présence des soigneurs auprès de Tsurenko pour venir conseiller sa protégée. S'adressant à elle en français d'une voix plus douce que son allure sévère pourrait le laisser croire, Sumyk lui a reproché son étonnante passivité, tout en lui rappelant qu'elle avait tous les coups pour répondre à son adversaire. Il lui a conseillé de simplement varier son jeu et de cesser d'hésiter quand elle se portait à l'attaque.

Bouchard n'a pourtant jamais vraiment mis en pratique ce plan de match et elle a offert sa performance la plus décevante du tournoi jusqu'ici. Incapable d'attaquer comme elle a l'habitude de la faire, elle a subi le jeu de sa rivale. Au début de la deuxième manche, c'est même elle qui semblait gênée dans ses mouvements et elle était continuellement en retard sur les balles.

La joueuse de 21 ans a d'ailleurs demandé une pause médicale alors qu'elle était menée 2-3, évoquant une élongation musculaire. Rentrée au vestiaire pour subir des traitements, elle en est revenue encore grimaçante, mais apparemment revigorée. Suffisamment en tout cas pour créer l'égalité et même prendre les devants, mais Tsurenko a réussi un bris décisif dans le 12e jeu, forçant la présentation d'une troisième manche.

Bouchard a alors montré son caractère. Malgré la douleur qui l'empêchait notamment de servir aussi bien qu'elle l'avait fait plus tôt dans le tournoi, Eugenie a brisé le service de sa rivale trois fois d'affilée pour vite prendre l'avantage. Mais Tsurenko est encore revenue et c'est elle qui a arraché une victoire improbable.

Il s'agissait d'une troisième victoire d'affilée pour l'Ukrainienne contre des joueuses du top 20, d'une deuxième contre des joueuses du top 10. Elle affrontera en quarts de finale la Serbe Jelena Jankovic (21e).

Bouchard, elle, devra soigner ses blessures et son moral avant le prochain tournoi, dans une semaine, à Miami.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Raonic bat Dolgopolov en deux manches

    Tennis

    Raonic bat Dolgopolov en deux manches

    Le Canadien Milos Raonic s'est qualifié pour le quatrième tour du tournoi de tennis d'Indian Wells en fin d'après-midi mardi, défaisant l'Ukrainien... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer