Milos Raonic débute sa saison du bon pied

Milos Raonic... (PHOTO ADAM HUNGER, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Milos Raonic

PHOTO ADAM HUNGER, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
John Pye
Associated Press
Brisbane, Australie

Le Canadien Milos Raonic a décoché 17 as et n'a pas été confronté à la moindre balle de bris, en route vers une victoire de 6-3, 6-4 contre le Kazakh Mikhail Kukushkin au tournoi Brisbane International jeudi.

L'Ontarien âgé de 24 ans, originaire de Thornhill, a du même coup atteint les quarts de finale du tournoi préparatoire aux Internationaux d'Australie. La troisième tête de série du tournoi, qui a déclaré qu'il venait de connaître sa meilleure saison morte à vie et qu'il était prêt à éclore lors des tournois du Grand Chelem, a donc commencé son année du bon pied puisqu'il s'agissait de son premier duel en 2015.

«J'ai terminé la saison dernière en me disant que je pouvais de toute évidence être encore meilleur au service, donc j'ai passé beaucoup de temps pendant la saison morte à pratiquer cet aspect de mon jeu et je suis satisfait que ça se déroule bien jusqu'ici», a déclaré Raonic, qui a participé aux demi-finales du tournoi de Wimbledon et aux quarts de finale des Internationaux de France l'an dernier.

«C'est le plus grand objectif que je me suis fixé, de faire mieux dans un tournoi majeur en particulier, a-t-il poursuivi. J'ai participé à une demi-finale déjà, mais je peux faire encore mieux.»

Plus tôt jeudi, Maria Sharapova a atteint les demi-finales du tournoi Brisbane International en l'emportant 6-1, 6-3 contre Carla Suarez Navarro, surmontant un début de match plutôt ardu avant de trouver son rythme de croisière contre l'Espagnole.

Sharapova, la favorite du tournoi, a été brisée d'entrée de jeu, puis elle a nécessité huit balles de bris avant de prendre les devants 2-1. À partir de ce moment-là, elle n'a plus regardé derrière elle.

«J'ai perdu contre elle l'an dernier. Nous nous sommes échangé les victoires en 2014, donc je suis toujours un peu plus concentrée contre les filles qui m'ont battue, a expliqué Sharapova. J'ai commis quelques fautes directes de trop au début, mais j'ai ensuite retrouvé mon rythme et j'ai conclu le match en force.»

La Russe, deuxième joueuse mondiale, n'a concédé que cinq jeux lors de ses deux premiers duels de la saison. Elle affrontera au prochain tour l'Ukrainienne Elina Svitolina, qui a effacé un déficit d'un set et d'un bris pour venir à bout de l'Allemande Angelique Kerber 4-6, 7-5, 6-3.

D'autre part, à la Classique ASB d'Auckland, en Nouvelle-Zélande, la favorite Caroline Wozniacki a fait fi de frustrations passagères envers son jeu en arrachant un gain en deux manches de 6-4 à l'Allemande Julia Goerges, accédant du même coup aux demi-finales.

Wozniacki, huitième tête de série, a exprimé sa colère chaque fois qu'elle ratait une occasion d'engranger des points importants. Elle a concédé des bris de service très tôt dans chacun des sets avant d'éliminer la 75e joueuse mondiale au bout d'un duel d'une heure et 27 minutes.

«Elle a toujours été ma bête noire, a reconnu la Danoise. Elle possède un puissant service, et des coups très lourds. J'ai essayé de courir chacune des balles... et parfois je n'étais pas tellement à l'aise, mais je me suis battue jusqu'au bout.»

L'adversaire de Wozniacki en demi-finales sera la Tchèque Barbora Zhalavova Strycova, gagnante de son match contre l'Américaine Coco Vandeweghe 6-4, 7-5.

Entre-temps, Roger Federer, vainqueur de 17 titres du Grand Chelem en carrière, a gardé son sang-froid et récupéré d'un déficit d'un set et d'un bris pour finalement défaire l'invité australien John Millman 4-6, 6-4, 6-3. Le Suisse affrontera au prochain tour un autre invité australien, James Duckworth, qui a vaincu le Finlandais Jarkko Nieminen 4-6, 7-6 (5), 6-3.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer