Pas de surprise dans le clan Bouchard

Eugenie Bouchard n'avait pas des attentes très élevées... (Photo Jerry Lai, USA Today)

Agrandir

Eugenie Bouchard n'avait pas des attentes très élevées aux Internationaux des États-Unis.

Photo Jerry Lai, USA Today

(New York) Personne n'a vraiment été surpris de voir Eugenie Bouchard s'incliner lundi au quatrième tour des Internationaux États-Unis.

Et surtout pas Eugenie Bouchard elle-même. Comme elle l'a expliqué après sa défaite contre Ekaterina Makarova, la Canadienne n'avait pas des attentes très élevées pour ce tournoi après les dernières semaines difficiles qu'elle a connues.

Et même ses deux belles victoires en soirée sur le court du stade Arthur-Ashe - contre Sorana Cirstea au deuxième tour et Barbora Zahlavova Strycova au troisième - se sont finalement avérées néfastes, puisqu'elle n'a pu récupérer complètement avant son quatrième match.

L'entraîneur Nick Saviano a reconnu hier que Bouchard n'avait pas eu une préparation adéquate pour ces Internationaux des États-Unis - la faute aux blessures et à toutes les activités «promotionnelles» auxquelles la joueuse s'est prêtée dans le cadre du tournoi et de la Coupe Rogers, précédemment.

«Elle ne s'est pas préparée comme elle l'avait fait avant Roland-Garros ou Wimbledon, a expliqué Saviano. Les blessures l'ont empêchée de s'entraîner, et le manque d'entraînement l'a plongée dans une séquence de défaites...

«Nous avons tenté de prendre les bouchées doubles ici, mais c'était trop tard, trop dur physiquement aussi avec la chaleur et l'humidité...»

Saviano est justement revenu sur les malaises ressentis par Bouchard pendant le match de lundi. «Genie est une guerrière et il en faut beaucoup pour qu'elle avoue ne pas se sentir bien, a-t-il assuré. On voyait qu'elle était mal en point physiquement, ses jambes ne suivaient pas, ses gestes étaient hésitants... Son mental lui disait encore de se battre - et elle a eu ses chances -, mais c'est impossible de se concentrer à 100% quand le corps, lui, n'est pas à 100%.»

L'entraîneur a toutefois bon espoir de voir Bouchard retrouver sa forme optimale rapidement. «Ce n'est qu'une question de temps, a-t-il estimé. Eugenie est présentement en bonne position de se qualifier pour le Championnat du circuit, à la mi-octobre à Singapour. Elle doit jouer dans quelques tournois en Asie auparavant, et de bonnes performances lui permettraient de se retrouver parmi les huit meilleures.»




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Eugenie Bouchard vue par d'ex-championnes

    Tennis

    Eugenie Bouchard vue par d'ex-championnes

    Pratiquement toutes les grandes championnes des dernières décennies sont à New York cette semaine pour les Internationaux des États-Unis, plusieurs... »

  • Philippe Cantin | 2015, un gros défi pour Eugenie

    Philippe Cantin

    2015, un gros défi pour Eugenie

    Bien sûr, ce sont la chaleur et l'humidité de New York qui ont eu raison d'Eugenie Bouchard aux Internationaux des États-Unis. Mais son visage si... »

  • Milos Raonic confronté à ses limites

    Tennis

    Milos Raonic confronté à ses limites

    Milos Raonic aura bien du mal à se remettre de la défaite de 6-4, 6-7 (4), 7-6 (6), 4-7 et 4-6 que lui a infligée Kei Nishikori dans la nuit... »

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer