Coupe Davis: Jesse Levine devra patienter

Jesse Levine... (Photo: archives AP)

Agrandir

Jesse Levine

Photo: archives AP

Partager

Martin Laurendeau ne pourra miser sur sa nouvelle recrue, Jesse Levine, le mois prochain en Coupe Davis. Le joueur d'Ottawa, émigré avec ses parents aux États-Unis depuis l'âge de 13 ans, a décidé à la fin de 2012 de représenter à nouveau son pays d'origine en compétitions internationales, mais l'ITF a imposé une période de transition de 90 jours avant qu'il puisse jouer pour le Canada en Coupe Davis.

«Tennis Canada est allé en appel, mais l'ITF est très rigoureuse dans l'application de ses règles et n'a pas voulu céder. C'est dommage pour la rencontre contre l'Espagne, à Vancouver, mais j'ai pris cette décision en pensant à l'avenir et je ne doute pas que j'aurai d'autres occasions de représenter le Canada.»

Levine n'a pas caché qu'il avait aussi pris sa décision en considérant que ses chances de jouer un jour en Coupe Davis pour les États-Unis étaient pratiquement nulles. «Au Canada, je pourrai jouer non seulement en Coupe Davis, mais aussi peut-être aux Jeux olympiques. C'était une merveilleuse opportunité et je suis heureux de ma décision.»

Actuellement 104e au classement mondial, Levine est qualifié pour les quarts de finale du tournoi d'Auckland et devrait retrouver le top 100 mondial la semaine prochaine. Il est aussi qualifié directement pour le tableau principal des Internationaux d'Australie, comme Milos Raonic.

«J'ai un bon début de saison et j'aimerais améliorer mon meilleur classement en carrière (69e, l'automne dernier). Après l'Australie, je serai à Vancouver, pour supporter l'équipe canadienne et m'habituer à son environnement. Je connais déjà la plupart des joueurs, que j'ai connus chez les juniors, mais Martin Laurendeau (le capitaine canadien) a insisté pour que j'y sois et je crois que c'est une bonne idée.»

Les dirigeants de Tennis Canada tentaient depuis plusieurs saisons de convaincre Levine de revenir jouer pour son pays d'origine, mais cette fois, c'est lui qui a fait les premiers pas. «Je les ai contactés à la fin de l'année, a-t-il expliqué. Le temps de faire les démarches et de remplir les documents nécessaires, il était malheureusement trop tard pour le premier tour de la Coupe Davis...»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer