Raonic ne peut atteindre la finale

Milos Raonic... (Photo Reuters)

Agrandir

Milos Raonic

Photo Reuters

Associated Press
Barcelone

L'Espagnol David Ferrer a résisté aux puissants services de Milos Raonic, samedi, le battant 7-6 (2) et 7-6 (5) pour passer en finale à Barcelone.

«J'ai bien joué et j'ai vraiment essayé de saisir mes occasions, mais il a été trop fort dans les moments importants, a dit Raonic. C'est ce qui fait de lui un grand joueur.»

Ferrer, troisième tête de série, n'a échappé qu'un seul set en quatre matches. Lors de la finale, dimanche, il se mesurera à Rafael Nadal, six fois champion du tournoi, qui a vaincu Fernando Verdasco 6-0 et 6-4.

«Je suis très heureux d'en être à ma quatrième finale ici, a dit Ferrer, qui a remporté 75 pour cent des points disputés sur son premier service. Ce tournoi est spécial pour moi. J'espère réussir à finalement en sortir vainqueur.»

Ferrer revendique déjà trois titres cette saison mais à Barcelone, il s'est incliné trois fois devant Nadal en match ultime - en 2008, 2009 et 2011.

Raonic a obtenu 15 as, montrant la puissance qui l'a aidé à battre Andy Murray en quarts de finale. Ferrer a toutefois eu raison de l'Ontarien avec des coups précis et une meilleure finition lors des bris d'impasse. Il a notamment pris les devants 6-0 au premier bris d'égalité.

En déficit 1-3 dans le deuxième bris d'égalité, Ferrer a grugé l'avance en route vers une victoire en deux heures et cinq minutes, concrétisée sur un retour qui a touché de justess la ligne de côté.

«Ç'a été difficile de le battre, a dit Ferrer. Nous avons tous deux eu nos chances. Le match s'est joué sur quelques points déterminants.»

Ferrer a maintenant une fiche parfaite de 4-0 face à Raonic, le 25e joueur au monde.Le prochain tournoi au calendrier du Canadien est le Masters 1000 de Madrid, dans deux semaines.

«Je sens une réelle amélioration dans mon jeu, et je dirais que c'est parce que je suis devenu plus fort mentalement, dit Raonic. C'est ce qui explique 90 pour cent de mes succès.»

Nadal a dominé dès le départ contre Verdasco, signant des bris à ses trois premières occasions. Il a inscrit un 33e gain de suite à ce tournoi, ainsi qu'une 13e victoire en autant d'occasions contre Verdasco.

Nadal a par ailleurs prédit un match serré en finale.«Ce n'est jamais facile contre David. Vous ne voulez jamais l'affronter, a dit Nadal. Je lui souhaite beaucoup de succès, pas pour dimanche, mais pour le reste de la saison.»

En double, le parcours du Torontois Daniel Nestor et du Bélarusse Max Mirnyi s'est arrêté en demi-finale, le duo s'inclinant 6-3, 0-6 et 10-6 contre les Polonais Mariusz Frystenberg et Marcin Matkowski.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer