Le combat Kovalev-Alvarez aura lieu le 4 août à Atlantic City

Le président de GYM Yvon Michel, le boxeur Eleider... (Photo Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Le président de GYM Yvon Michel, le boxeur Eleider Alvarez et son entraîneur Marc Ramsay.

Photo Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne

e combat de championnat des mi-lourds de la World Boxing Organization (WBO) entre Eleider Alvarez et le Russe Sergey Kovalev aura finalement lieu le 4 août, au Hard Rock Hotel & Casino d'Atlantic City, au New Jersey.

Une conférence de presse doit d'ailleurs avoir lieu ce samedi, au Hard Rock Cafe sur Broadway, à New York.

Kathy Duva, présidente de Main Events et promotrice du Russe, a indiqué que ce combat s'inscrivait dans la relance d'Atlantic City.

«Le dernier gros combat qui a eu lieu dans cette ville est celui opposant Sergey à Bernard Hopkins (en novembre 2014), a-t-elle déclaré au cours d'un entretien avec La Presse canadienne. Depuis, l'économie locale a connu beaucoup d'ennuis et plusieurs casinos ont fait faillite. Le Hard Rock Hotel & Casino ouvrira ses portes le mois prochain. Ils souhaitaient marquer cette ouverture en tenant un gros gala de boxe et ils m'ont contactée. Ce combat de championnat du monde était tout indiqué pour cette ouverture. Il marquera un peu la revitalisation de la ville.»

En avril, Yvon Michel, président de GYM, avait confirmé qu'Alvarez (23-0, 11 K.-O.) se frotterait à Kovalev (32-2-1, 28 K.-O.).

Alvarez a décidé de se tourner vers la WBO et le titre de Kovalev après avoir attendu près de trois ans d'obtenir sa chance contre Adonis Stevenson, dont il était l'aspirant obligatoire depuis novembre 2015, alors qu'il avait défait Isaac Chilemba par décision majoritaire. Depuis, Stevenson s'est toujours défilé de ses obligations envers lui.

En refusant de se tasser pour une troisième fois, Alvarez a failli forcer Adonis Stevenson à l'affronter le 19 mai, au lieu de faire face au Suédois Badou Jack.

Kovalev est redevenu champion de la WBO en prenant la mesure de Vyacheslav Shabranskyy par K.-O. au deuxième round, en novembre dernier. Auparavant, il a détenu les ceintures de la WBO, de la World Boxing Association (WBA) et de l'International Boxing Federation (IBF) de la division de novembre 2014 à novembre 2016, quand il s'est incliné par décision unanime face à Andre Ward, qui l'a aussi battu par K.-O. au huitième round de leur combat revanche, sept mois plus tard.

En septembre 2017, Ward a annoncé sa retraite, libérant ainsi les trois ceintures. Jack a remporté le titre de la WBA avant de l'abandonner quand il a refusé d'affronter son aspirant obligatoire, Dmitry Bivol, l'actuel champion. Le Montréalais d'origine russe Artur Beterbiev détient celle de l'IBF. Il devrait livrer sa première défense obligatoire au cours des prochaines semaines.




À découvrir sur LaPresse.ca

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer