2017 fut une année faste pour la boxe

Une page d'histoire de la boxe québécoise s'est... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Une page d'histoire de la boxe québécoise s'est tournée de belle façon quand l'ex-champion des mi-lourds du WBC Jean Pascal a mis fin à sa brillante carrière en faisant mordre la poussière au protégé de Leon Margules et Al Haymon, Ahmed Elbiali, alors invaincu en 16 combats avec 13 K.-O.

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La boxe a de nouveau offert de grands moments à ses amateurs en 2017, que ce soit sur la scène locale ou internationale.

Le Québec a ajouté deux champions du monde à sa liste au cours de la dernière année, qui a tout de même été assombrie par le décès de l'arbitre montréalais Marlon B. Wright.

Ailleurs, Sergey Kovalev a perdu ses titres aux mains d'Andre Ward, Anthony Joshua a détrôné Wladimir Klitschko chez les lourds, tandis que Terrence Crawford a unifié les ceintures des super légers.

Voici, dans le désordre, quelques faits marquants de 2017 dans le monde de la boxe:

Décès de Marlon B. Wright - 6 juillet

Marlon B. Wright était l'un des plus réputés arbitres de boxe au Canada. Celui qui a officié des combats de championnat en Europe, en Asie et en Amérique du Nord, mais également sur des cartes de boxe - petites et grandes - partout au Québec, est décédé d'un cancer de la peau le 6 juillet. Il n'était âgé que de 51 ans.

Né en Jamaïque, Wright a grandi à Montréal. Il souffrait d'un mélanome depuis 2014, mais a travaillé aussi récemment que le 24 février dernier, alors qu'il a officié le combat entre l'ex-champion Lucian Bute et Eleider Alvarez.

Wright a été l'arbitre de certains des plus gros combats des quelque 20 dernières années, notamment la victoire en combat d'unification des poids moyens de Gennady Golovkin face à Kell Brook, à Londres, en septembre 2016, ainsi que lors du combat de championnat du monde des moyens entre David Lemieux et Hassan N'Dam, à Montréal, en 2015.

Lemieux-Saunders - 16 décembre

Un peu plus de deux ans après avoir perdu son titre des moyens de l'IBF aux mains de Gennady Golovkin, David Lemieux a obtenu une nouvelle occasion de grimper au sommet du monde. Mais l'Anglais Billy Joe Saunders s'est révélé trop fort. Dans un combat à sens unique, le détenteur de la ceinture de la WBO a triomphé esquivant tous les coups de son aspirant.

Lemieux n'a jamais été en mesure d'imposer son rythme ou de freiner celui de son adversaire. Si Saunders avait disposé d'un tant soit peu de puissance, on peut même penser qu'il aurait pu passer le K.-O. au Lavallois.

Crawford-Indongo - 19 août

Voilà un combat qui fait rêver tous les amateurs de boxe: deux champions invaincus qui mettent toutes leurs ceintures en jeu! D'un côté, Terrence Crawford, champion du World Boxing Council (WBC) et de la WBO avec une fiche de 31-0. De l'autre, le Namibien Julius Indongo, 22-0 et maître de l'IBF et de la WBA.

Crawford n'a pas mis de temps à démontrer qu'il est l'un des meilleurs boxeurs de tous les temps: à 1:38 du troisième round, il a terrassé Indongo pour devenir le maître incontesté des super légers.

Pascal quitte en vainqueur - 8 décembre

Une page d'histoire de la boxe québécoise s'est tournée de belle façon quand l'ex-champion des mi-lourds du WBC Jean Pascal a mis fin à sa brillante carrière en faisant mordre la poussière au protégé de Leon Margules et Al Haymon, Ahmed Elbiali, alors invaincu en 16 combats avec 13 K.-O.

Alors qu'il devait servir de faire-valoir, Pascal a brouillé les cartes en forçant le coin d'Elbiali à l'abandon avant la fin du sixième round. Elbiali, qui n'avait jamais affronté un boxeur de la trempe de Pascal, a drôlement souffert au cours de ce combat.

Pascal quitte ainsi avec une fiche de 32-5-1 et 19 K.-O. Il a été champion du monde de juin 2009 à mai 2011, quand Bernard Hopkins lui a ravi son titre.

Joshua-Klitschko - 29 avril

Dans un Stade de Wembley plein à craquer, le Britannique Anthony Joshua a mis fin à toute une époque chez les lourds, envoyant l'Ukrainien Wladimir Klitschko à la retraite en la battant par mise hors de combat au 11e round d'un combat parmi les plus excitants des dernières années.

Après avoir visité le plancher une première fois au cinquième round, Klitschko a rapidement répliqué en expédiant Joshua au tapis au round suivant. Mais la nouvelle sensation des lourds de 28 ans a envoyé le vétéran de 41 ans deux fois au tapis au 11e pour mettre la main sur les titres de l'IBO et de la WBA, qu'il a ajoutés à sa ceinture de l'IBF.

Stevenson-Fonfara & Alvarez-Pascal - 3 juin

Ces deux combats sont regroupés, puisqu'ils devaient être intimement liés. Ce n'est probablement plus le cas...

Pour la deuxième fois depuis qu'il est devenu l'aspirant obligatoire à Adonis Stevenson, Eleider Alvarez a accepté de céder sa place en combat de championnat des mi-lourds du WBC, afin que le champion accorde une revanche à Andrzej Fonfara. Stevenson n'a fait qu'une bouchée de l'Américain d'origine polonaise, l'emportant en 3:28 seulement.

Alvarez a pour sa part gagné par décision majoritaire face à Jean Pascal pour conserver sa position d'aspirant no 1. Malheureusement, le combat de championnat qu'Alvarez attend depuis deux ans ne s'est toujours pas matérialisé. Alors qu'on a parlé de novembre, puis de décembre et de janvier, le gala mettant en vedette les deux hommes serait repoussé à février ou mars. Mais Stevenson affronterait plutôt Badou Jack pour le titre, tandis qu'on promettrait mer et monde à Alvarez pour qu'il cède de nouveau sa place.

Quant à Stevenson, cet affrontement face à Fonfara a été son seul combat en 2017. Au cours des trois dernières années, Stevenson n'a d'ailleurs livré que quatre combats.

Golovkin-Alvarez - 16 septembre

Ce combat était attendu par toute la planète boxe, mais le résultat aura déçu plus d'un amateur. Gennady Golovkin et Saul «Canelo» Alvarez se sont finalement affrontés au T-Mobile Arena de Las Vegas en septembre dernier, avec les titres IBF, IBO, WBA et WBC du Kazakh à l'enjeu.

Après 12 rounds spectaculaires, deux juges ont vu un combat très serré: 115-113 pour Golovkin et 114-114. La troisième a toutefois donné l'avantage 118-110 au Mexicain, à la surprise générale.

Au centre de la controverse, Adelaide Byrd a par la suite été suspendue par la commission athlétique du Nevada.

Le combat revanche entre les deux hommes pourrait avoir lieu le 5 mai prochain, dans le cadre des festivités du Cinco de Mayo, auxquelles Alvarez est régulièrement associé.

St-Pierre-Bisping - 4 novembre

Ce n'est pas de la boxe, mais comment passer sous silence le retour victorieux de Georges St-Pierre face à Michael Bisping, à qui il a ravi le titre de l'UFC des poids moyens après une absence de quatre ans des octogones.

St-Pierre, maintenant âgé de 36 ans, a signé une victoire par étranglement à 4:23 du troisième pour devenir seulement le quatrième combattant de l'UFC à remporter un championnat dans deux divisions de poids. Randy Couture, B.J. Penn et Conor McGregor sont les trois autres.

Au début décembre, St-Pierre a abandonné son titre. Il a expliqué qu'en raison d'une colite ulcéreuse, il ne voyait pas quand il pourrait le remettre en jeu.

McGregor-Mayweather - 26 août

Le champion des arts martiaux mixtes Conor McGregor et Floyd Mayweather se sont affrontés pour un combat immensément populaire, quoique bien ennuyeux. Mayweather a pu se retirer avec une fiche immaculée de 50-0 quand l'arbitre a stoppé le combat au 10e round.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer