David Lemieux dépasse-t-il Adonis Stevenson?

La popularité de David Lemieux n'a jamais été... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

La popularité de David Lemieux n'a jamais été aussi élevée dans le monde de la boxe.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

David Lemieux est le boxeur québécois qui jouit à l'heure actuelle de la plus grande reconnaissance à l'international, plus que celle d'Adonis Stevenson ou de Jean Pascal. C'est ce qu'affirme le promoteur Camille Estephan à 10 jours du prochain combat de son boxeur.

«Aujourd'hui, David Lemieux est le boxeur québécois qui a le plus de reconnaissance mondialement. Je pense qu'il a atteint un niveau quasiment inégalé pour un Québécois, à part [Arturo] Gatti à l'époque. Et on va essayer de le dépasser», a affirmé mercredi Estephan à La Presse.

L'athlète de 28 ans va se mesurer le 6 mai prochain au Mexicain Marcos Reyes (35-4), à Las Vegas. Leur duel aura lieu juste avant le combat très attendu entre Saúl «Canelo» Álvarez et Julio César Chávez fils.

Pour le cogneur, ce sera la chance de combattre sur les ondes de HBO, à la suite d'une victoire par K.-O. qui a fait tourner bien des têtes, le 11 mars dernier. Lemieux (37-3) semble avoir le vent dans les voiles comme jamais.

Estephan pense d'ailleurs que la popularité de son boxeur n'a jamais été aussi élevée sur la planète boxe. Plus que celle d'Adonis Stevenson, champion WBC des mi-lourds depuis 2013?

«Absolument, c'est évident, tranche Estephan. Je ne veux pas parler d'autres boxeurs que les miens, je ne vise personne en particulier. Mais David est parmi les cinq boxeurs au monde les plus demandés par les fans et la télévision. C'est un grand accomplissement.»

Lemieux n'a aucun regret

David Lemieux avait fait tout un pari en janvier 2015 en faisant le choix de quitter l'écurie d'Yvon Michel. L'affaire s'était rendue jusque devant les tribunaux. Son choix s'expliquait surtout par la volonté de ne pas être contraint de boxer avec Showtime et PBC, de ne pas devoir devenir un boxeur d'Al Haymon.

Deux ans et des poussières plus tard, il est devenu un boxeur de Golden Boy, étiqueté HBO. La soirée du 6 mai ne fait que le rappeler: il a été ajouté in extremis à cette carte par Golden Boy, qui a appelé Estephan après le K.-O. retentissant de mars.

À l'heure actuelle, Lemieux est dans les plans de l'écurie d'Oscar De La Hoya. Et le boxeur ne regrette pas une seconde la décision qu'il a prise en 2015.

«Je n'ai aucun regret à propos de mes décisions. Les choix que j'ai faits l'ont été pour le mieux de ma carrière. J'ai franchi de belles étapes avec Camille et avec Golden Boy qui a embarqué par la suite, explique Lemieux. Là, je suis arrivé au point où je pense que les choses vont être le fun. Je suis bien et je suis très, très content de ma décision.»

Avant les «choses le fun» et les plus gros combats, il devra bien sûr battre Reyes le 6 mai. Mais si c'est le cas, Lemieux aura plusieurs pistes intéressantes. Il y a bien sûr un lucratif combat contre Canelo qui est dans les plans.

Mais selon Estephan, il ne faut pas écarter non plus la piste d'un combat contre le champion des moyens de la WBO, le Britannique Billy Joe Saunders.

«Je pense que le prochain combat de David va être sur les ondes de la télé américaine dans un combat d'importance. Si ce n'est pas Canelo, ce sera une autre étape importante pour David Lemieux.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer