UFC189: McGregor l'emporte par K.-O. face à Mendes

Conor McGregor n'a pas attendu très longtemps avant... (Photo John Locher, AP)

Agrandir

Conor McGregor n'a pas attendu très longtemps avant de se mettre en marche contre Chad Mendes.

Photo John Locher, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
LAS VEGAS

L'Irlandais Conor McGregor a mis la main sur le titre intérimaire des poids plumes en battant l'Américain Chad Mendes par K.-O. au deuxième round lors du combat principal du UFC 189 présenté devant une salle comble au MGM Grand de Las Vegas, samedi.

Alors qu'il semblait en difficulté au tapis au deuxième engagement, le nouveau visage du UFC a réussi à s'extirper de la prise de Mendes pour se relever. Il a ensuite ébranlé son opposant d'une solide gauche au menton avant de se ruer sur lui pour forcer l'arbitre à mettre un terme au combat.

Le grand parleur avait annoncé ses couleurs dès le départ.

Après deux semaines de discussions, McGregor (18-2-0) n'a pas attendu très longtemps avant de se mettre en marche. Il s'est littéralement rué sur son adversaire dès le son de la cloche pour l'ébranler d'un bon coup de genou au corps.

Mendes (17-3-0) a cependant répliqué rapidement en coupant l'Irlandais à l'oeil droit avec un coup de poing bien placé. L'Américain a aussi réussi à amener son adversaire au plancher à deux reprises au premier round.

Mendes a répété le même manège au deuxième engagement en tentant de profiter des lacunes de McGregor au sol. Ce dernier a résisté aux nombreux coups de coude de son adversaire, et a répliqué de la même manière pour finalement se relever et porter le K.-O.

McGregor aura finalement l'occasion d'affronter le champion de la catégorie, Jose Aldo, dans un combat d'unification des titres. Aldo devait affronter McGregor au départ, mais le Brésilien s'est fracturé une côte à l'entraînement, il y a quelques semaines, ce qui l'a forcé à abandonner sa préparation.

Le président du UFC, Dana White, a déjà qualifié cet éventuel combat de «plus grand dans l'histoire du UFC».

MacDonald doit s'avouer vaincu

Le Canadien Rory MacDonald, lui, s'est très bien battu en demi-finale, mais a dû s'avouer vaincu face à l'Américain Robbie Lawler qui a conservé son titre des mi-moyens du UFC en l'emportant par K.-O. technique au cinquième round.

Lawler (26-10-0) a porté le coup de grâce à une minute du dernier engagement en envoyant MacDonald (18-3-0) au plancher en l'atteignant au nez pour une énième fois.

Dès le départ, il était clair que le Montréalais n'était pas le bienvenu dans l'octogone. La foule a rapidement démontré son soutien envers le champion en chantant «USA! USA!» et «Robbie! Robbie!».

Après un premier round pour le moins tranquille où les deux combattants se sont observés, Lawler a solidement atteint le visage de MacDonald avec de bonnes combinaisons, le coupant au nez au deuxième engagement.

Saignant abondamment, MacDonald a esquivé les attaques de son opposant en attendant le moment opportun pour attaquer. Cette occasion est venue à la fin du troisième engagement lorsqu'il a atteint la tête de l'Américain avec un puissant coup de pied. Visiblement ébranlé et titubant, Lawler a cependant résisté - non sans difficulté.

Le Canadien a poursuivi le travail au round suivant en portant d'autres coups de pied à la tête de son adversaire, mais Lawler a semblé reprendre des forces et s'est mis à répliquer.

Le champion a mis le point final au combat en atteignant MacDonald d'un solide coup de poing au nez au dernier round.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer