Un autre combat de championnat en Roumanie pour Bute?

Lucian Bute... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Lucian Bute

Photo Robert Skinner, La Presse

Partager

Lucian Bute avait réalisé l'un de ses rêves en défendant son titre de champion du monde devant les siens, en juillet 2011, en Roumanie. Et le Québécois pourrait maintenant avoir la chance de redevenir champion, encore une fois dans son pays d'origine.

Jean Bédard, président d'InterBox, a indiqué à La Presse que tout indique que le prochain duel de Bute aura lieu en Roumanie pour le titre WBC. «On veut que le prochain combat de Lucian ait lieu en même temps que celui entre Carl Froch et Mikkel Kessler, explique Jean Bédard. Le scénario roumain est intéressant parce qu'il y a peu de décalage horaire entre l'Angleterre et la Roumanie.»

Le président de la Fédération roumaine de boxe a d'ailleurs écrit une lettre au WBC pour informer l'organisme de sanction «de son intérêt à tenir ce grand combat de championnat en Roumanie», dans les mots de M. Bédard.

InterBox envisage donc sérieusement la Roumanie, mais aussi que le prochain duel du boxeur ait lieu en sous-carte du choc Froch-Kessler, soit en Angleterre.

Le promoteur s'est par ailleurs entretenu hier avec les dirigeants du WBC, afin de discuter du plan qui permettra à Bute d'obtenir un combat de championnat pour le titre super-moyen (168 livres).

Le scénario initial prévoyait que le champion actuel, Andre Ward, laisse la couronne pour cause de blessure et soit «promu» champion émérite. Mais ce plan se bute aux réserves du principal intéressé. Ward, blessé à une épaule et sur le carreau pour plusieurs mois encore, ne souhaite pas laisser son titre pour l'instant.

Le WBC va donc ordonner un combat éliminatoire entre les aspirants Sakio Bika (30-5-2, 21 K.-O.) et Nikola Sjekloca (25-0, 7 K.-O.) le 16 février. L'organisme va ensuite demander à Ward d'affronter le gagnant de l'éliminatoire en moins de 90 jours. «Ward est au repos pour encore plusieurs mois et je ne vois pas comment il pourrait défendre son titre», note Jean Bédard.

C'est donc à ce moment que le WBC lui retirerait le titre «normal» pour lui remettre le titre émérite. L'organisme va ensuite ordonner au gagnant du choc Bika-Sjekloca d'affronter Bute pour le titre rendu vacant. «C'est ça qui va se passer. Pour le WBC, c'est avantageux que Lucian Bute combatte pour le titre, explique le président d'InterBox. Lucian a été champion IBF pendant cinq ans. Il a un certain prestige.»

Après sa défaite contre  Froch en mai 2012, Bute  (31-1, 24 K.-O.) a réussi son combat de retour contre Denis Grachev (12-1-1,8 K.-O.) en novembre. Bute va maintenant mettre tous ses espoirs au WBC. InterBox avait aussi dans sa ligne de mire un duel contre l'Américain Kelly Pavlik, mais ce dernier a annoncé sa retraite cette semaine, confiant la crainte d'avoir des ennuis de santé s'il continuait à boxer.

«La décision de Pavlik nous a fermé cette porte, lance Jean Bédard. La possibilité d'un combat de championnat du monde au WBC est maintenant notre priorité.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer