La judoka canadienne Amy Cotton rafle le bronze à Tokyo

Amy Cotton est originaire d'Antigonish, en Nouvelle-Écosse.... (Photo : Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Amy Cotton est originaire d'Antigonish, en Nouvelle-Écosse.

Photo : Bernard Brault, archives La Presse

Partager

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Tokyo

La judoka Amy Cotton s'est emparée de la médaille de bronze chez les moins de 78 kg dimanche, lors de la troisième et dernière journée du Grand Prix de Tokyo, au Japon.

Lors de sa demi-finale contre la Japonaise Ruika Sato, la représentante de l'unifolié a été pénalisée pour avoir attrapé le doigt de son adversaire. À la toute fin d'un combat où très peu d'attaques ont été tentées, la Japonaise a surpris la Canadienne.

«Tout s'est joué dans les deux dernières secondes du combat. Mais je me suis bien battue quand même. Sato était la favorite de la compétition et elle a gagné la médaille d'or», a déclaré la judoka originaire d'Antigonish, en Nouvelle-Écosse.

«Elle était la plus coriace des filles aujourd'hui (dimanche), a ajouté Cotton. Je suis contente d'avoir ma médaille ici. C'était ma première compétition après les Jeux olympiques et c'est toujours un défi de faire son poids et d'arriver à se concentrer. Je suis fière d'avoir réussi.»

L'autre judoka canadien en action dimanche, Kyle Reyes, a terminé cinquième chez les moins de 100 kg, avec une fiche de deux victoires et une défaite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer