Longue piste: Mathieu Giroux entame ses Jeux en 22e place

Mathieu Giroux a terminé à 25,01 secondes du... (PHOTO ANDREJ ISAKOVIC, AFP)

Agrandir

Mathieu Giroux a terminé à 25,01 secondes du vainqueur à l'épreuve du 5000 m, le Néerlandais Sven Kramer.

PHOTO ANDREJ ISAKOVIC, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Émilie Bouchard Labonté
Sportcom

Le patineur de vitesse longue piste Mathieu Giroux a brisé la glace à l'Aréna Adler, samedi, en participant à sa première épreuve des Jeux olympiques de Sotchi. En action à l'épreuve de 5000 m, il a terminé au 22e échelon.

Auteur d'un temps de 6 min 35,77 s, Giroux a terminé à 25,01 secondes du vainqueur, le Néerlandais Sven Kramer.

Grand favori après avoir remporté trois étapes de la Coupe du monde à cette épreuve cette saison, Kramer s'est imposé grâce à un chrono de 6 min 10,76, en tête d'un triplé néerlandais. Ses compatriotes Jan Blokhuijsen (6 min 15,71 s) et Jorrit Bergsma (6 min 16,66 s) ont respectivement décroché les deuxième et troisième places.

Giroux, spécialiste du 1500 m et champion olympique en titre à la poursuite par équipe, ne s'en est pas caché. Il a utilisé l'épreuve du jour comme préparation en vue de ses prochaines courses. « J'utilisais un peu la course d'aujourd'hui pour briser la glace et m'ajuster à l'environnement », a expliqué le seul Canadien en piste samedi.

Bien qu'il visait une place parmi 20 premiers et enregistrer un chrono sous les 6 minutes et 30 secondes, Giroux s'est dit satisfait de sa performance. « C'est sûr qu'on veut toujours faire mieux, mais je me situe pas mal là où je pensais. Ce n'est pas une glace facile. »

Vainqueur de la distance aux sélections olympiques canadiennes, ce qui lui a permis d'être sur la ligne de départ à Sotchi, Giroux n'a toutefois pas participé à une épreuve internationale depuis le début du mois de décembre. Connaissant alors des problèmes de glisse, il constate que c'est maintenant chose du passé. « Techniquement, je patine beaucoup mieux maintenant », a affirmé le patineur de 28 ans.

L'athlète de Pointe-aux-Trembles sera de retour en piste le 15 février prochain pour le 1500 m, puis le 21 février pour la poursuite par équipe.

Muncef Ouardi, l'autre Québécois de l'équipe nationale de patinage de vitesse longue piste à ces Jeux, patinera pour sa part de l'épreuve de 500 m lundi, puis du 1000 m mercredi.




publicité

la boite:2450047:box

publicité

publicité

la boite:2478966:box

publicité

publicité

image title
Fermer