L'Allemagne et la Pologne en huitièmes de finale

Mario Gomez (23) a inscrit le but de... (Photo John Sibley, Reuters)

Agrandir

Mario Gomez (23) a inscrit le but de l'Allemagne contre l'Irlande du Nord à la 30e minute.

Photo John Sibley, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Graham Dunbar
Associated Press
Paris

L'Allemagne a complètement dominé l'Irlande du Nord, mais n'a pu faire mieux qu'une victoire de 1-0, tout de même suffisante pour assurer à la championne du monde en titre de terminer au sommet du groupe C à l'Euro 2016.

Les footballeurs de la Mannschaft se sont butés au gardien Michael McGovern ainsi qu'au cadre de son filet. Seul le but de Mario Gomez, inscrit dans la 30e minute, a fait la différence.

L'Allemagne se retrouve au sommet du groupe C avec sept points et affrontera l'une des équipes de troisième place en huitièmes de finale.

Jakub Blaszczykowski (16) a marqué le but de... (Photo Thanassis Stavrakis, AP) - image 2.0

Agrandir

Jakub Blaszczykowski (16) a marqué le but de la Pologne face à l'Ukraine.

Photo Thanassis Stavrakis, AP

La Pologne, qui a signé à Marseille un gain de 1-0 face à l'Ukraine, a aussi sept points, mais elle termine deuxième en vertu du différentiel de buts: l'Allemagne a marqué trois fois contre aucun but encaissé, tandis que la Pologne affiche un différentiel de +2.

C'est un but du substitut Jakub Blaszczykowski à la 54e minute qui a assuré une place en huitièmes aux Polonais.

Le brio de McGovern permettra peut-être à l'Irlande du Nord, troisième du groupe avec trois points, puisse passer au tour suivant comme club de troisième place. Leur différentiel neutre (deux buts marqués et autant de buts encaissés) pourrait grandement les aider.

Les bruyants partisans nord-irlandais ont d'ailleurs scandé «We not going home» («Nous ne rentrons pas à la maison») dans les dernières minutes du match. Ils croient sûrement pouvoir disputer au moins une autre rencontre dans ce tournoi, possiblement samedi, dans ce même Parc des Princes, contre le pays de Galles.

Pour cela, ils pourront remercier McGovern, qui s'est dressé devant Thomas Müller et Mario Götze par deux fois alors qu'ils se sont présentés seul devant lui, en plus de repousser une tête de Gomez en fin de match.

Müller a aussi touché un montant et la transversale dans le première demie, alors que l'Allemagne a dirigé 26 tirs au but contre deux pour ses adversaires.

Dans l'autre rencontre, même sans l'apport de l'attaquant Robert Lewandowski, la Pologne a pu se qualifier pour la phase éliminatoire du Championnat d'Europe pour la première fois de son histoire.

Lewandowski, auteur de 13 buts en phase de qualification, n'a toujours pas marqué et a bousillé  quelques occasions en or en première demie, notamment après avoir accepté une passe d'Arkadiusz Milik. Le porte-couleurs du Bayern Munich a visé le coin supérieur gauche du filet, mais a complètement raté sa frappe.

Blaszczykowski, entré au retour de la pause, a rapidement réjoui son entraîneur, Adam Nawalka, marquant sur corner court joué de façon brillante par la Pologne.

Sur une passe de Milik, Blaszczykowski a tourné sur lui-même pour se créer de l'espace avant d'enrouler une frappe de la gauche dans le fond du filet.

La Pologne s'est ensuite repliée sur elle-même pour la majeure partie de la deuxième demie, laissant Lewandowski seul à l'avant, lui offrant peu d'occasions de se racheter.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer