La Fédération croate demande à ses fans de se tenir tranquilles

L'UEFA a infligé lundi une amende de 100... (Photo Darko Bandic, AP)

Agrandir

L'UEFA a infligé lundi une amende de 100 000 euros à la la Fédération croate de football à cause des fumigènes lancés sur le terrain par les fans croates pendant le match contre la République tchèque.

Photo Darko Bandic, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Zagreb, Croatie

La Fédération croate de football (HNS) a imploré mardi ses supporters de se tenir tranquilles pendant le match de l'Euro 2016 face à l'Espagne (15h heure du Québec), au cours duquel elle craint des dérapages similaires à ceux qui ont perturbé la rencontre face à la République tchèque.

«Nous vous implorons de supporter la Croatie vers la victoire de manière correcte», déclare la Fédération dans un communiqué publié à quelques heures du coup d'envoi du match face à l'Espagne, à Bordeaux.

«Disons «non» à la discrimination, au racisme et à la violence», ajoute la HNS.

La Fédération demande également à ses supporters de ne pas tenter de s'interposer avec violence si des fauteurs de troubles se signalent, comme cela a déjà été le cas auparavant. Elle recommande de laisser les forces de sécurité gérer la situation.

Lundi, l'UEFA a infligé une amende de 100 000 euros à la HNS à cause des fumigènes lancés sur le terrain par les fans croates pendant le match contre la République tchèque vendredi.

Ces derniers ont jeté plus de 10 fumigènes sur le terrain provoquant une interruption de la rencontre de quatre minutes.

Des supporters «ultras» du club de Hadjuk Split, soupçonnés d'être responsables des incidents, ont menacé sur Facebook de perturber le match contre l'Espagne.

Au lendemain du match entre la Croatie et la République tchèque, la HNS avait déclaré avoir averti l'UEFA et la police française en amont que des hooligans prévoyaient de déclencher un incident.

À l'issue du match vendredi, le sélectionneur croate Ante Cacic avait fustigé les supporters qui avaient lancé des fumigènes, les qualifiant de «terroristes du sport». La présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic avait, elle, estimé qu'ils étaient des «ennemis de la Croatie».

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer