Impact: Ignacio Piatti sous contrat jusqu'en 2020

La valeur du contrat d'Ignacio Piatti n'a pas... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

La valeur du contrat d'Ignacio Piatti n'a pas été dévoilée, mais le président de l'Impact, Joey Saputo (à gauche), a insisté pour dire qu'il serait payé comme «un des cinq meilleurs joueurs de la ligue».

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne

Ignacio Piatti jouera encore longtemps avec l'Impact, reste à savoir qui le dirigera.

Le Bleu-blanc-noir a annoncé mardi que Piatti avait accepté une prolongation de contrat qui pourrait prolonger l'aventure montréalaise de l'Argentin âgé de 32 ans jusqu'à la fin de la saison 2020.

Le contrat actuel de Piatti devait arriver à échéance à la fin du mois de juin 2018. Il a signé une prolongation d'une saison et demie, plus une année d'option à la discrétion de l'équipe.

«Je suis content de renouveler mon contrat. Merci au président, à Adam (Braz, le directeur technique) et merci à Nick De Santis (ancien directeur technique et actuel vice-président des relations internationales et du développement technique), qui m'a amené ici en 2014, qui m'a fait connaître cette ville magnifique et ce club que j'aime beaucoup», a dit Piatti, qui a laissé entendre que la prolongation de contrat pourrait l'amener jusqu'à la fin de sa carrière de joueur.

Si le dossier Piatti est clos, celui de l'entraîneur-chef Mauro Biello demeure incertain.

Lors de la conférence de presse, le président de l'Impact, Joey Saputo, a refusé de commenter les rumeurs concernant le congédiement de l'entraîneur-chef Mauro Biello à la fin de la campagne. Il a toutefois nié les informations rapportées par différents médias concernant la venue d'Alessandro Nesta comme remplaçant de Biello, insistant pour dire qu'il n'avait pas eu de contact avec l'ancien défenseur de l'Impact et actuel entraîneur-chef du Miami FC, dans la NASL.

«Au niveau des entraîneurs, on va en parler à la fin de la saison, a d'abord mentionné Saputo. Mais ce que je peux dire, c'est que je n'ai jamais, jamais eu de négociations ou de pourparlers avec Alessandro Nesta - que ce soit lui à moi, moi à lui, lui à quelqu'un dans l'équipe ou vice-versa. Je n'ai aucune idée d'où ça sort. Je n'ai jamais eu de conversations avec lui.»

Il faudra donc attendre jusqu'à la fin de la saison pour connaître la fin de cette saga. Déjà éliminé de la course aux séries dans la MLS, l'Impact rendra visite au Toronto FC dimanche, avant de conclure la saison en accueillant le Revolution de la Nouvelle-Angleterre le 22 octobre.

«Payé comme un des top 5 de la ligue»

La valeur du contrat de Piatti n'a pas été dévoilée, mais Saputo a insisté pour dire qu'il serait payé comme «un des cinq meilleurs joueurs de la ligue».

Alors que l'association des joueurs de la MLS dévoile deux fois par année le salaire de ses membres, le chiffre à côté du nom de Piatti n'a jamais été exact, aux dires de Saputo. La semaine dernière, l'association des joueurs a publié sa plus récente liste des salaires. Piatti touchait 450 000 $ US selon celle-ci, un chiffre loin des plus de 7 millions de dollars remis à Kaka (Orlando) ou à Sebastian Giovinco (Toronto).

Au cinquième rang des salariés de la MLS selon l'association des joueurs, on retrouve le redoutable attaquant du New York City FC David Villa, à 5,6 millions.

«"Nacho" est dans le top 5 de la ligue comme joueur et ce contrat reflète le fait qu'il va être payé comme un des top 5 de la ligue», a insisté Saputo.

Questionné à ce sujet, Piatti s'est défendu de ne pas vouloir dévoiler son salaire, affirmant que «ce n'est pas important» de le connaître.

L'avenir de Piatti avec l'Impact avait été remis en cause en août, quand il avait déclaré après une victoire de 3-0 contre le Fire de Chicago qu'il ne lui restait peut-être qu'une dizaine de rencontres à jouer avec l'équipe.

«'Nacho» est une personne émotive et il a peut-être dit certaines choses après le match sous le coup des émotions. Ça n'a jamais été que l'Impact ne voulait pas payer ou qu'il a dit non à un certain montant», a expliqué Saputo, qui a précisé que c'était plutôt certains détails fiscaux qui ont ralenti les négociations.

En 91 matchs de saison régulière en MLS depuis son arrivée en juillet 2014, Piatti a inscrit 47 buts et 21 aides. Il a notamment aidé l'équipe à atteindre la finale de la Ligue des Champions de la CONCACAF au printemps 2015 et la finale de l'Association Est en MLS l'automne dernier.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer