Claudio Ranieri nouvel entraîneur de Nantes

Claudio Ranieri... (Photo GLYN KIRK, archives AFP)

Agrandir

Claudio Ranieri

Photo GLYN KIRK, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Nantes

L'Italien Claudio Ranieri, champion d'Angleterre avec Leicester au printemps 2016, va retrouver les terrains de la Ligue 1 après avoir été nommé mardi entraîneur du FC Nantes (L1) pour une durée de deux ans, a annoncé la direction du club.

Le président du FC Nantes Waldemar Kita a obtenu de la Ligue professionnelle de football (LFP) une dérogation, car Ranieri a atteint la limite d'âge de 65 ans, a précisé la direction du FCNA.

Mais le son de cloche diffère légèrement côté LFP: son directeur général Didier Quillot a en effet affirmé qu'une «commission juridique de la LFP se réunira cet après-midi (mardi) et statuera définitivement sur le cas du contrat d'entraîneur de Claudio Ranieri».

«Nous y sommes plutôt favorables mais laissons la commission juridique faire son travail. À l'heure où nous parlons (à la mi-journée, ndlr), c'est à la commission juridique d'homologuer ou non le contrat de Claudio Ranieri. Mais les planètes s'alignent progressivement les unes derrière les autres, et je pense qu'on aura une suite favorable et définitive en cours d'après midi», a-t-il précisé.

Pour le président de la LFP, Ranieri est «un grand entraîneur». Son arrivée dans le championnat français est «bon pour le spectacle», a-t-il estimé. «C'est bon pour l'image quand il y a des entraîneurs avec un tel palmarès qui arrivent».

Élu entraîneur de l'année 2016 par la FIFA, il sera évincé de Leicester l'année suivante, son club étant menacé par la relégation.

Ranieri va connaître sa deuxième expérience en France: il a contribué à la remontée en L1 de l'AS Monaco (2012-13) avant de conduire le club monégasque à la deuxième place (2013-14), sans pour autant être conservé.

Les dirigeants nantais ont dû chercher à la hâte un nouvel entraîneur après le départ pour Porto du Portugais Sergio Conceiçao, pourtant prolongé jusqu'en 2020 après avoir fait remonter le club de la 19e jusqu'à la 7e place en cinq mois.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer