Leicester se rapproche du titre, United tient bon

Wes Morgan (5) a permis à Leicester de prendre une... (PHOTO DARREN STAPLES, REUTERS)

Agrandir

Wes Morgan (5) a permis à Leicester de prendre une avance de sept points sur son dauphin Tottenham.

PHOTO DARREN STAPLES, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Leicester a fait un grand pas vers le titre de champion d'Angleterre en battant dans la douleur Southampton 1-0 dimanche, tandis qu'Anthony Martial a offert une courte mais précieuse victoire à Manchester United à Old Trafford contre Everton (1-0).

Les hommes de Claudio Ranieri ont désormais sept points d'avance sur les Spurs et un premier sacre historique au bout des pieds, à six journées de la fin. Ils n'ont pas été brillants mais ont eu le réalisme et la chance du champion. Contre le cours du jeu, c'est le défenseur central Wes Morgan qui a délivré les siens de la tête à la 38e minute.

Juste avant, ils avaient miraculeusement échappé à un but tout fait. Le Sénégalais Sadio Mané avait en effet effacé le gardien et sa frappe filait vers le but, mais le défenseur Danny Simpson, revenu in extremis, la déviait en corner.

Southampton reste lui septième, avec 47 points, et a manqué l'occasion de rester au contact des places européennes.

Leicester (69 points) a encore quelques matchs délicats à disputer avec la réception de West Ham et des déplacements à Manchester United et Chelsea. Mais son calendrier est somme toute assez comparable à ce qui attend Tottenham (62 pts). Et l'équipe de Claudio Ranieri a prouvé qu'elle avait les nerfs solides et les armes pour contenir le retour de son rival.

« On pourrait penser que leur inexpérience pèserait dans la balance, mais Leicester a une énergie incroyable et une cohésion d'ensemble qui laissent penser qu'ils iront au bout », a ainsi pronostiqué il y a quelques jours Sir Alex Ferguson, le mythique entraîneur de Manchester United, au micro de Sky Sports.

En troisième position avec 58 points et avec un match en moins, Arsenal n'est pas encore complètement décroché. Mais les hommes d'Arsène Wenger partent de trop loin, et leur chemin est semé d'embûches, avec des sorties à West Ham, et chez un Manchester City revanchard.

Si Leicester réussit l'exploit qui lui tend les bras, ce serait la première véritable surprise du championnat d'Angleterre depuis 1995 et le succès de Blackburn.

Et encore, le titre de Blackburn était moins inattendu. Le club avait grandi pendant plusieurs années pour y parvenir et s'était offert dès 1992 celui qui était alors la valeur montante du soccer anglais: un certain Alan Shearer.

Martial tranchant

United a fait le boulot à Old Trafford en remportant un match piège contre Everton (12e). Et ManU peut remercier son attaquant français Anthony Martial. Dans une première période sans saveur, ce fut le seul à se montrer dangereux d'une frappe déviée au ras du poteau. C'est finalement lui qui a offert la victoire à son équipe à la 58e minute en se jetant au second poteau sur un centre de Fosu-Mensah. Les Red Devils sont cinquième, avec 53 points, à une toute petite longueur de Manchester City, qui a surclassé Bournemouth samedi 4-0, et qui occupe la dernière place qualificative pour la Ligue des champions.

Et ManU pourrait même être l'arbitre du titre avec son déplacement à Tottenham dimanche prochain.

À Old Trafford, la rencontre avait aussi une dimension symbolique. La nouvelle tribune sud a officiellement été baptisée Bobby-Charlton, en hommage à une des légendes du club. Charlton était l'un des meilleurs milieux de terrain offensif des années 60-70 et a remporté trois titres de champions avec United, une coupe d'Angleterre et la première coupe des clubs champions européens du club, en 1968. Au total il a inscrit 249 buts en 758 matchs avec les Red Devils Avec 49 buts en 106 sélections, il a aussi longtemps détenu le record du plus grand nombre de buts inscrits avec l'équipe d'Angleterre, battu en septembre dernier par Wayne Rooney, l'actuel capitaine de... Manchester United. Sir Bobby Charlton a aujourd'hui 78 ans.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer