Didier Drogba ne jouera pas avant le 19 mars

Ennuyé par un malaise à un genou, Didier Drogba ratera... (Photo Ryan Remiorz, PC)

Agrandir

Ennuyé par un malaise à un genou, Didier Drogba ratera quatre des cinq premiers matchs de l'Impact en MLS puisqu'ils seront disputés sur du gazon synthétique.

Photo Ryan Remiorz, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne

Les partisans de l'Impact de Montréal devront s'armer de patience avant de voir le joueur étoile Didier Drogba à l'oeuvre.

Ennuyé par un malaise à un genou, l'Impact a confirmé jeudi que l'Ivoirien ratera quatre des cinq premiers matchs de l'équipe en MLS puisqu'ils seront disputés sur du gazon synthétique. Cette décision a été prise à la suite du retour de l'équipe dans la métropole.

«(Depuis deux jours), on essayait de voir comment son genou allait réagir, a expliqué en point de presse au Stade olympique le directeur technique de l'Impact, Adam Braz. Il s'est entraîné un petit peu avec le préparateur physique Yannick Girard, et son genou ne répondait vraiment pas bien. On a réessayé le lendemain, et malheureusement ça s'est encore très mal passé.»

Braz jure qu'il ne s'agit pas d'une blessure et a même laissé entendre que Drogba devrait être en uniforme contre le FC Dallas, le 19 mars, puisque le Toyota Stadium est recouvert d'une pelouse naturelle. En suivant cette logique, c'est donc dire que les partisans du onze montréalais pourront observer leur favori pour la première fois cette saison sur le gazon du stade Saputo le 23 avril, contre le Toronto FC.

S'adressant lui-même aux médias quelques instants après Braz, Drogba a précisé qu'il tenait à jouer avec l'Impact et que son malaise découle d'une intervention chirurgicale.

«Il faut savoir que j'ai subi une intervention avant de venir ici - un nettoyage du ménisque -, et comme vous le savez je n'ai pas eu de préparation; j'ai dû attaquer immédiatement les matchs, a rappelé Drogba, sans préciser lequel de ses genoux est amoché. Et lorsque je me suis entraîné pour le match contre Orlando sur le synthétique, mon genou a enflé au bout de 20 minutes.

«Mais aujourd'hui, je ne peux pas me permettre de prendre ce risque-là puisque j'estime qu'il y aura d'autres défis à relever plus tard cette saison, a-t-il poursuivi. Ça ne me sert à rien de jouer ces matchs-là et d'en louper une dizaine ou une quinzaine.»

Pour justifier sa décision, il a cité en exemple son coéquipier Cameron Porter. Selon Drogba, ce sont les impacts répétés sur la surface synthétique qui ont entraîné la déchirure du ligament croisé antérieur du genou gauche de Porter la saison dernière.

«Il a été à l'écart pendant quoi, six ou huit mois? Je ne veux pas que ça m'arrive. Ceci étant dit, je ne dis pas que ça va m'arriver, mais je préfère prendre mes précautions et m'assurer d'être prêt pour le mois prochain», a dit Drogba.

En adoptant cette stratégie, il imite ainsi celle préconisée par l'ex-attaquant français Thierry Henry. En un peu plus de quatre saisons de MLS avec les Red Bulls de New York, Henry n'a disputé qu'un seul match sur une surface synthétique, soit en mars 2013, à Portland.

«Oui, j'ai beaucoup parlé avec «Titi', mais ma décision n'a rien à voir avec celle qu'il a prise dans le passé, a-t-il confié. Ma décision est purement liée à ce que mon corps ressent et demande.»

Drogba rejoindra-t-il le FC Miami?

Il reste que sa décision sème le doute quant à sa volonté d'être avec l'Impact, particulièrement après la saga de l'hiver dernier. Drogba a d'ailleurs paru agacé lorsqu'on lui a demandé si son coeur était toujours avec la formation montréalaise.

«Je crois que mon corps est ici, a-t-il confié, après un long silence. Pourquoi posez-vous cette question? Si ma tête était à Chelsea, je serais à Chelsea.»

En attendant son entrée en scène, Drogba a indiqué qu'il poursuivra sa préparation «dans des conditions plus confortables». Ni Drogba, ni Braz n'ont cependant voulu préciser où il s'entraînera, même si des rumeurs persistantes depuis mercredi suggèrent qu'il ira rejoindre le FC Miami, dirigé par Alessandro Nesta, ancien défenseur de l'Impact et de l'AC Milan.

«On va essayer de trouver une solution pour qu'il puisse s'entraîner quelque part sur du gazon naturel, a expliqué Braz. Pour l'instant, on regarde les différentes possibilités, afin de savoir ce qui est le meilleur pour lui et pour nous.»

Drogba a marqué 11 buts en 11 rencontres la saison dernière, avant d'ajouter un but en trois matchs éliminatoires.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Didier Drogba s'entraînera en Californie

    Soccer

    Didier Drogba s'entraînera en Californie

    Ennuyé par un malaise à un genou et incapable d'entreprendre la saison en même temps que ses coéquipiers de l'Impact de Montréal, l'attaquant Didier... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer