Retour de Didier Drogba: Joey Saputo prudent

Le président de l'Impact, Joey Saputo, a rencontré... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Le président de l'Impact, Joey Saputo, a rencontré les représentants des médias au premier jour du camp d'entraînement de l'équipe, lundi.

Photo Olivier Jean, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne

Le retour de l'attaquant Didier Drogba à Montréal a beau avoir été confirmé ce week-end, cette saga n'a pas fini de faire couler de l'encre.

Le président de l'Impact Joey Saputo s'est montré prudent quand il a été appelé à commenter ce dossier au premier jour du camp d'entraînement de l'équipe, lundi. Questionné à savoir si Drogba disputera toute la saison avec l'Impact, Saputo a répliqué que le joueur ivoirien est sous contrat avec le club.

«Nous nous attendons à ce qu'il soit professionnel, a-t-il expliqué. Est-ce qu'il jouera toute la saison avec l'Impact? Je ne sais pas.»

Le retour de Drogba avec l'Impact fait l'objet de rumeurs depuis le mois de décembre alors que son ancien club anglais, Chelsea, a émis le souhait qu'il effectue un retour à titre d'entraîneur-adjoint. Saputo est brièvement revenu sur le jeu de coulisses qui s'est déroulé entre les deux organisations et Drogba, et on a senti qu'il entretenait un peu de frustration.

«Le joueur est sous contrat avec nous, a d'abord établi Saputo. En cours de route, il a changé d'idées; il voulait un peu de temps pour réfléchir. J'ai eu la chance de lui parler assez souvent, et je ne voulais pas être celui qui mettrait un terme à son désir de jouer. Encore une fois, nous n'avons pas provoqué cette situation.

«Lorsque ces rumeurs ont commencé à circuler, ni Chelsea ni Didier ne nous a contactés pour nous informer de la situation, a-t-il poursuivi. Nous avons ensuite fait notre petite enquête et avons discuté avec Chelsea, qui nous a confirmé qu'ils le voulaient parce que le club traversait une période difficile. Mais j'ai parlé à Didier; il a un contrat et est conscient qu'il en a un.»

Certains observateurs s'interrogent quant à l'état d'esprit avec... (Photo Bernard Brault, archives La Presse) - image 2.0

Agrandir

Certains observateurs s'interrogent quant à l'état d'esprit avec lequel Didier Drogba reviendra pour cette deuxième saison à Montréal. 

Photo Bernard Brault, archives La Presse

De son côté, l'entraîneur-chef de l'Impact Mauro Biello semblait soulagé d'apprendre le retour de l'Ivoirien qui aura 38 ans en mars - même s'il ne rejoindra l'équipe que lors de la deuxième partie du camp, qui aura lieu du 15 au 28 février, à St.Petersburg, en Floride.

«C'est sûr que c'était une situation délicate, mais nous sommes très contents qu'il soit de retour avec l'équipe», a-t-il dit.

Certains observateurs s'interrogent toutefois quant à l'état d'esprit avec lequel Drogba reviendra pour cette deuxième saison à Montréal. Avec un salaire estimé 2,5 millions US, l'équipe a-t-elle prévu de bonifier son contrat?

«Il ne sera pas bonifié, a répondu Saputo du tac au tac. Et nous n'avons pas discuté avec lui des voyages ni des surfaces synthétiques.»

Lorsqu'on lui a demandé s'il était préoccupé par la perspective que Drogba ne fournisse pas le plein effort en raison de sa situation contractuelle, Biello s'en est tenu à la position du club.

«Je m'attends à ce qu'il arrive ici et fasse son travail, a-t-il mentionné laconiquement. Il a un contrat, un engagement envers l'équipe et il va le respecter. C'est normal, c'est un professionnel. (...) De plus, il sait qu'il a un travail important à faire avec cette équipe et sait que ses coéquipiers le respectent énormément.»

Le capitaine Patrice Bernier a d'ailleurs déclaré avoir entretenu une brève correspondance avec Drogba depuis la fin de la dernière campagne.

«Je lui ai parlé avant (que la saga n'éclate) et je l'ai texté pour lui dire que nous l'attendions, a confié le Brossardois. Il m'a simplement répondu "On est tous ensemble". Et voilà.»

Puisque le retour de Drogba à Montréal tardait à se concrétiser, l'état-major de l'Impact a étudié plusieurs scénarios dans l'éventualité où il déciderait de prendre sa retraite. Saputo a cependant reconnu qu'il aurait été bien difficile de compenser pour la perte d'un joueur de ce calibre.

«Quand nous avons vu qu'il hésitait à revenir, nous avons discuté - comme nous l'avons toujours fait - avec des clubs européens et d'Amérique du Sud pour trouver d'autres joueurs, a-t-il admis. Mais ça ne fait aucun doute, il n'y a pas d'autre Didier Drogba, que ce soit au niveau du talent ou de ce qu'il apporte à cette équipe.»

Drogba ne participera pas à la première phase du camp d'entraînement en Floride, préférant poursuivre sa préparation physique en vue de la prochaine saison au Qatar. Saputo a précisé que l'Ivoirien avait l'impression d'être en retard de quelques semaines avec son programme de remise en forme à cause de la situation, mais s'est dit confiant de le revoir au sommet de son art lorsqu'il retrouvera ses coéquipiers en février.

> Charles Dubé: L'Impact de retour sur le terrain

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Drogba participera au camp de l'Impact

    Soccer

    Drogba participera au camp de l'Impact

    La saga Didier Drogba touche à sa fin. Le joueur, par le biais de son compte Twitter, a indiqué qu'il prenait le chemin du Qatar afin d'effectuer son... »

  • L'Impact à l'heure des retrouvailles

    Soccer

    L'Impact à l'heure des retrouvailles

    Dans l'ombre du dossier Didier Drogba, l'Impact a démarré son cinquième camp d'entraînement en MLS, hier matin, au Stade olympique. Cette fois, c'est... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer