Chelsea piège encore Arsenal

Comme à l'aller, c'est encore ce diable de... (PHOTO JOHN SIBLEY, REUTERS)

Agrandir

Comme à l'aller, c'est encore ce diable de Diego Costa qui a dénoué la rencontre.

PHOTO JOHN SIBLEY, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Arsenal a encore été battu par Chelsea et Diego Costa (1-0) dimanche dans le derby londonien de la 23e journée, laissant ainsi Leicester seul en tête de la Premier League avec trois points d'avance.

Les Gunners, bloqués à 44 points, reculent même à la troisième place après ce troisième match sans victoire, doublés à la différence de buts par Manchester City qui a arraché la veille un nul à West Ham (2-2).

Avec ou sans Jose Mourinho sur le banc des Blues, c'est donc toujours le même casse-tête pour Arsène Wenger, qui n'a plus battu en championnat « sa bête noire » depuis octobre 2011, soit neuf matchs désormais.

Les joueurs de Guus Hiddink, qui redore son bilan personnel après deux nuls à domicile en préservant son invincibilité, remontent eux à la 13e place. Le champion en titre doit maintenant s'inspirer de la deuxième victoire seulement du Néerlandais, qui plus est lors d'un match de prestige, pour amorcer son redressement et reprendre confiance.

Comme à l'aller (2-0), c'est encore ce diable de Diego Costa qui a dénoué la rencontre avant de sortir légèrement blessé (69). L'Espagnol, qui avait déjà vicieusement provoqué l'exclusion de Gabriel en septembre, a cette fois obtenu celle de Mertesacker (18), à la régulière.

Coupé dans son élan, Arsenal, l'un des plus sérieux prétendants à un titre qui le fuit depuis 2004, l'a payé cher dans la foulée. L'attaquant des Blues a ainsi inscrit cinq minutes plus tard son 10e but de la saison en prenant le meilleur sur Gabriel (23), tout juste bénéficiaire du surprenant changement tactique effectué au détriment d'Olivier Giroud (22).

En infériorité numérique, les Gunners ont tenté de miser sur leurs vertus morales pour revenir mais, même s'ils ont obtenu des ballons intéressants, surtout après l'entrée percutante de Sanchez (57), leurs prises de risques n'ont pas été récompensées.

Hiddink remet de l'ordre 

À l'image de quelques hors-jeu limites de Theo Walcott, ils ont aussi fait preuve de trop d'imprécision face à un adversaire à l'ambition limitée et très bon gestionnaire une fois son forfait assuré.

Incapable désormais de marquer face à Chelsea depuis six matchs, Arsenal met du coup fin à neuf matchs d'invincibilité chez lui. Cela commence même à ressembler à un sérieux coup d'arrêt alors que le rythme va bientôt s'intensifier avec notamment la réception de Barcelone en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions.

Hiddink, qui s'était déjà imposé 4-1 ici même en 2009 lors de son 1er intérim, continue donc de remettre de l'ordre dans la « maison bleue ». Ses Blues, où Eden Hazard est enfin réapparu, n'ont plus perdu depuis sept matchs désormais. Ce qui n'était évidemment jamais arrivé cette saison.

Si son équipe a profité d'un scénario favorable pour globalement bien maîtriser son match, son expression collective a cependant encore montré des limites criantes que le Paris Saint-Germain, son prochain adversaire en C1, n'aura aucun mal à déceler.

En milieu d'après-midi, Francesco Guidolin a fait son petit effet en allant s'imposer 2-1 avec Swansea (15) à Everton (12). André Ayew, qui a provoqué un penalty et inscrit le deuxième but, a été décisif.

Samedi, Leicester avait torpillé 3-0 Stoke (9), notamment grâce au 16e but de Jamie Vardy, tandis que les deux clubs de Manchester s'étaient emmêlés les pinceaux.

Comme les Gunners, les Red Devils de Louis van Gaal, toujours insipides, se sont inclinés 1-0 à domicile, face à Southampton qui a attendu la 87e minute de sa recrue Charlie Austin pour prendre l'avantage.

MU est désormais cinquième avec cinq points de retard sur la quatrième place occupée par Tottenham, renversant (3-1) à Crystal Palace (11).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer