Chelsea encaisse une autre défaite

Chelsea captain John Terry reacts after the English... (PHOTO RUI VIEIRA, AP)

Agrandir

Chelsea captain John Terry reacts after the English Premier League soccer match between Stoke City and Chelsea at the Britannia Stadium, Stoke on Trent, England, Saturday, Nov. 7, 2015. (AP Photo/Rui Vieira)

PHOTO RUI VIEIRA, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Le champion Chelsea, privé de son entraineur José Mourinho, banni du stade, plonge à la 16e place après son nouveau revers à Stoke (1-0) samedi lors de la 12e journée de Premier League.

Le but décisif dans cette partie sous haute tension a été marqué par l'Autrichien Marko Arnautovic, que Mourinho avait déclaré « ingérable » à l'Inter Milan.

Les Blues, après leur timide relance mercredi en C1 contre Kiev, sont désormais à trois points d'une place de relégable.

L'histoire dira sans doute rapidement si Mourinho, autoproclamé meilleur entraîneur de Chelsea dans son histoire, a livré son dernier match sans être sur place alors que les tabloïds anglais faisaient état d'une rumeur d'ultimatum du propriétaire Roman Abramovich après Stoke.

Tandis que Stoke passe devant (12e) avec 16 points, les Londoniens, qui comptent seulement deux victoires en 10 matchs, tournent maintenant à moins d'un point par match.

Pourtant, Chelsea a complètement dominé les Potters dans le jeu mais quand ceux-ci faisaient preuve d'un réalisme cruel avec l'ouverture du score d'Arnautovic (53), les coéquipiers d'Eden Hazard, de nouveau titulaire, ont déjoué et manqué de réalisme.

Le Belge en a montré plus que ces dernières semaines, Pedro a touché le poteau (67), Loïc Rémy n'a pas fait preuve de vice en ne voulant pas provoquer de penalty (85) et, depuis sa chambre d'hôtel où il était resté pour suivre la rencontre alors que de nombreux partisans portaient des masques à son effigie, « Mou » a dû encore enrager.

L'issue est, en effet, très cruelle pour son équipe qui a pour une fois produit une prestation convenable mais manque actuellement trop de confiance pour remettre la roue dans le bon sens.

Les Potters n'avaient remporté qu'un match chez eux cette saison et possédaient la pire attaque avant le coup d'envoi de la journée avec neuf buts inscrits.

Leicester reste devant ManU 

L'autre fait notable de la journée, c'est que Manchester United n'a pas réussi à déloger Leicester du podium, les deux clubs gagnant conjointement.

Jesse Lingard... (Photo Jon Super, AP) - image 2.0

Agrandir

Jesse Lingard

Photo Jon Super, AP

Avant les rencontres de Manchester City et Arsenal dimanche, respectivement contre Aston Villa et Tottenham, les Foxes (3e) reviennent même à hauteur des co-leaders avec 25 points, tandis que les Red Devils (4e) sont à une longueur derrière.

Face à WBA (13e), les Mancuniens ont dominé, mais ils ont encore pris leur temps pour trouver l'ouverture (2-0). Le but du jeune Jesse Lingard (52) leur a toutefois bien simplifié la tâche alors que l'équipe peine toujours autant à séduire et se créer des occasions.

De nouveau en pointe avec Wayne Rooney derrière, Anthony Martial aurait toutefois pu faire gagner quelques minutes au terme d'un bel enchaînement (43). Finalement, le Français, qui a provoqué un carton rouge et offert à Juan Mata sur penalty le deuxième but (90), enchaîne un sixième match de championnat sans but.

Après quatre nuls, ManU confirme néanmoins dans la compétition domestique son redémarrage aperçu mardi contre le CSKA (1-0) en C1, avec un huitième blanchissage en Premier League cette saison et la cinquième d'affilée toutes compétitions confondues.

Malheureusement pour l'équipe de Louis van Gaal, celle de Claudio Ranieri, à distance, n'a rien lâché (2-1) non plus contre Watford (11e).

Leicester a ainsi facilement écarté l'un des promus, avec notamment la 12e réalisation sur penalty de Jamie Vardy, meilleur buteur du championnat. Celui-ci en est même à neuf buts lors des neuf derniers matchs, et il tentera d'égaliser la performance de Ruud van Nistelrooy, en son temps, qui avait marqué lors de dix matchs consécutifs.

En début d'après-midi, Newcastle avait enfin réussi à quitter la zone des relégables (17e) en allant chercher à Bournemouth sa deuxième victoire de la saison (1-0).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer