L'Impact veut améliorer sa position

La bonne séquence de l'équipe coïncide également avec... (Photo USA Today Sports)

Agrandir

La bonne séquence de l'équipe coïncide également avec l'arrivée en poste de Biello, qui a remplacé Frank Klopas le 30 août. Ce retournement de situation ne surprend par contre personne au sein de l'Impact.

Photo USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne

Maintenant qu'il est assuré de passer en séries, l'Impact de Montréal souhaite améliorer sa position au classement afin de profiter de l'avantage du terrain pour le match de barrage. Et lancer un message aux autres formations de la MLS.

Après 33 rencontres, la troupe de Mauro Biello a une fiche de 14-13-6 pour 48 points et occupe actuellement le cinquième rang de l'Association Est, à un point du Toronto FC (15-14-4), qu'elle recevra dimanche. Une victoire permettrait au onze montréalais d'accueillir le match de barrage, un avantage indéniable.

«Si on regarde toutes les équipes dans la Ligue, ce n'est pas facile de gagner sur la route. Les meilleures (Vancouver et Portland) ont sept victoires, a noté l'entraîneur-chef Biello. C'est normal: tu joues dans ton stade, devant tes partisans. Il y a un petit avantage.»

L'Impact a remporté ses quatre derniers matchs à domicile, en plus d'avoir signé deux victoires à ses deux derniers duels, disputés sur les pelouses adverses. Depuis que Didier Drogba a joint la formation, l'équipe montre une fiche de 6-2-2. Elle souhaite amorcer les séries sur cette lancée.

«Il faut compléter la saison en beauté et ce match-là, à un certain degré, envoie un message: qu'on a retrouvé notre élan d'il y a deux ou trois semaines, a indiqué le capitaine du bleu-blanc-noir, Patrice Bernier. On entre en séries en confiance et les équipes dans cette ligue savent que quand on est en confiance, on est une équipe qui peut causer beaucoup de problèmes.»

La bonne séquence de l'équipe coïncide également avec l'arrivée en poste de Biello, qui a remplacé Frank Klopas le 30 août. Ce retournement de situation ne surprend par contre personne au sein de l'Impact.

«Je ne suis pas étonné. Je sais qu'il y a eu un changement drastique dans la manière qu'on joue, dans les résultats, mais je ne suis pas étonné, a dit le défenseur Wandrille Lefèvre. Regardez la qualité du groupe qu'on a - c'est sûr que l'ajout de Didier fait une grosse différence - mais avec la profondeur qu'on a à toutes les positions, ça ne m'étonne pas. Il fallait qu'il y ait un déclic. Il a eu lieu il y a un mois et demi, deux mois.»

Après avoir été menacé d'être exclu des séries pour une deuxième année consécutive, l'Impact pourrait maintenant se hisser jusqu'au troisième rang de l'Association, si le Crew de Columbus perd ou livre un match nul à D.C. United. Ce duel aura lieu dimanche à 17 h, en même que la confrontation Impact-Toronto, qui sera présentée à guichets fermés.

«On est excités, a admis Lefèvre. C'est «cool» de pouvoir finir la saison avec un enjeu. Il y a une certaine pression en moins parce que les deux équipes sont qualifiées. Puis, c'est un match contre un adversaire direct, un «derby', et on sait comment peuvent être les matchs contre Toronto.»

«Il y a une anxiété qui est partie, a ajouté Bernier. Maintenant, il y a une bonne pression pour jouer un bon match dimanche et finir le mieux possible au classement pour jouer le match de barrage à domicile.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer