Les Américaines passent en finale du Mondial féminin

C'était la quatrième fois que les États-Unis et... (PHOTO FRANCK FIFE, AFP)

Agrandir

C'était la quatrième fois que les États-Unis et l'Allemagne s'affrontaient à la Coupe du monde. Lors des trois duels précédents, l'équipe gagnante a éventuellement remporté le tournoi.

PHOTO FRANCK FIFE, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Les Américaines ont fait un pas de plus vers la reconquête de la Coupe du monde féminine de soccer.

Carli Lloyd, sur un penalty, et Kelley O'Hara ont marqué en deuxième demie et les États-Unis ont défait l'Allemagne 2-0, mardi, en demi-finale.

En finale, dimanche à Vancouver, les États-Unis affronteront le gagnant du duel entre le Japon et l'Angleterre, mercredi à Edmonton. Les perdants des demi-finales joueront pour le bronze samedi, à Edmonton.

Le but de Lloyd à la 69e minute est survenu neuf minutes après que Celia Sasic eut raté la cible sur un penalty allemand. O'Hara a ensuite ajouté le but d'assurance pour les États-Unis à la 84e minute, permettant à la majorité des 51 176 spectateurs présents au Stade olympique de commencer à fêter.

Les Américaines, championnes du Mondial en 1991 et 1999, ont continué leur brillant travail en défensive, prolongeant leur séquence sans accorder de but à 513 minutes. Le record de 540 minutes appartient à l'Allemagne, qui n'avait concédé aucun but lors de sa marche vers le titre en 2007.

L'Allemagne, également championne en 2003 et classée première au monde, avait dû vaincre la Suède, classée cinquième, et la France, troisième, lors des deux premiers tours éliminatoires. Les États-Unis, deuxièmes, l'ont finalement freinée.

C'était la quatrième fois que les États-Unis et l'Allemagne s'affrontaient à la Coupe du monde. Lors des trois duels précédents, l'équipe gagnante a éventuellement remporté le tournoi.

Les Américaines à la hauteur

Les Américaines ont appliqué beaucoup de pression sur les Allemandes et ont généré les plus belles occasions d'ouvrir le pointage en première demie.

Alex Morgan a obtenu la meilleure chance de la demie quand elle a pu se présenter seule devant la gardienne Nadine Angerer à la 14e minute, grâce à une remise parfaite de Tobin Heath entre deux arrières allemandes. Cependant, Angerer s'est avancée rapidement devant Morgan pour couper les angles et faire l'arrêt avec le pied gauche.

Le match a été interrompu pendant environ quatre minutes à partir de la 28e minute, quand l'Allemande Alexandra Popp et l'Américaine Morgan Brian se sont cogné la tête sur un coup franc allemand. On pouvait voir du sang dans les cheveux de Popp et Brian semblait dans le brouillard. Les deux joueuses étaient toutefois à leur poste quand le jeu a repris.

Les Allemandes ont connu un meilleur début de deuxième demie et elles ont gaspillé un penalty à la 60e minute. La faute est survenue quand l'arrière Julie Johnston a rabattu Popp au sol alors qu'elle venait de la doubler au ballon dans la surface de réparation.

Sur le penalty, la gardienne Hope Solo a plongé vers sa gauche, mais Sasic, auteure de six buts depuis le début du tournoi - dont le but égalisateur face à la France en quart de finale sur penalty -, a raté la cible de l'autre côté.

Les Américaines ont fait payer pleinement cette erreur quand Lloyd a ouvert la marque à la 69e minute sur un penalty. Morgan a provoqué la faute en fonçant sur l'arrière Annike Krahn. L'arbitre a appelé le penalty même si les reprises ont démontré que le contact avait eu lieu tout juste devant la surface de réparation.

O'Hara a ensuite confirmé le résultat à la 84e minute, en complétant une belle manoeuvre de Lloyd tout près de la ligne des buts.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer