Arsenal atteint la finale de la Coupe d'Angleterre

Alexis Sanchez a marqué les deux buts d'Arsenal.... (PHOTO ALASTAIR GRANT, AP)

Agrandir

Alexis Sanchez a marqué les deux buts d'Arsenal.

PHOTO ALASTAIR GRANT, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
LONDRES

Le tenant du titre Arsenal s'est qualifié pour une nouvelle finale de Coupe d'Angleterre, un doublé de Sanchez lui permettant de déjouer le piège tendu par Reading samedi à Wembley et de l'emporter en prolongation (2-1).

Les Gunners reviendront donc ici même le 30 mai pour affronter soit Liverpool, dans ce qui serait alors le choc rêvé, soit Aston Villa, qui se rencontrent dimanche lors de la 2e demi-finale.

Cette qualification face au 18e de D2 offre aux Londoniens une fin de saison intéressante puisqu'ils conservent aussi la 2e place en championnat après la défaite 1-0 de Manchester United à Chelsea, pendant qu'ils étaient occupés à ferrailler contre les Royals.

Reading avait logiquement choisi de ne pas prendre de risque ce qui a contraint les Gunners à beaucoup travailler pour trouver l'ouverture. Jusqu'à une ouverture d'Özil pour Sanchez (39e).

Une improbable égalisation au retour des vestiaires de McLeary (54e) a toutefois poussé en prolongations les Gunners, comme Wigan l'avait fait il y a un an au même stade avant de s'incliner aux tirs au but.

En 2e période, les deux équipes ont eu leur chance, mais Reading a manqué l'immanquable et n'a pas été récompensé d'un penalty, tandis que les Gunners ont eux touché les montants par Gabriel qui avait remplacé l'inquiétant Mertesacker.

Même si la formation d'Arsenal tenait la route avec une équipe remaniée, le remplacement de Welbeck par Giroud lui a fait du bien.

Impeccable jusque-là, le gardien Federici a pourtant fini par commettre une monumentale faute de main, offrant ainsi un doublé au buteur chilien (106e), désormais pointé à 22 buts cette saison.

Les Gunners ont ainsi remporté une neuvième victoire d'affilée, très précieuse certes mais laborieuse face à une équipe très modeste, ce qui n'est pas forcément du meilleur augure avant de recevoir Chelsea dans une semaine.

Pour l'équipe de Steve Clarke, il n'y a pas eu de miracle ni de première qualification en finale de la Coupe. Au contraire, il va falloir maintenant se reconcentrer sur le championnat, car son équipe n'a plus gagné depuis six matchs et son maintien est loin d'être acquis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer