City se reprend, Arsenal ne lâche rien

Les Mancuniens ont trouvé l'ouverture par Bony, à... (Photo Darren Staples, Reuters)

Agrandir

Les Mancuniens ont trouvé l'ouverture par Bony, à la 27e minute.

Photo Darren Staples, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
LONDRES

Vainqueur de West Bromwich à domicile samedi lors de la 30e journée du Championnat d'Angleterre, Manchester City conserve sa place de dauphin de Chelsea, tandis qu'Arsenal, vainqueur à Newcastle, reste à un point des Citizens et semble décidé à ne rien lâcher.

Chelsea, avec deux matches en moins, dispose d'une avance de trois points sur Manchester City, et compte bien reprendre dimanche son matelas de six points, avec un déplacement à Hull.

Quatre jours après leur élimination européenne contre le Barça, et une semaine après une défaite à domicile contre Burnley, les Citizens en pleine crise ont largement dominé West Bromwich Albion (3-0).

Manuel Pellegrini, qui fêtait son 100e match à la tête de Manchester City, a sûrement apprécié le cadeau de l'arbitre, qui a exclu McAuley après 89 secondes de jeu, alors que la faute avait été commise par Dawson...

Ses joueurs ont toutefois encore affiché un déchet offensif étonnant. Bony (27) a ouvert la marque, puis Fernando (40) et Silva (77) ont également trouvé le chemin des filets.

Après quatre revers en cinq matches et 15 points pris sur 30 seulement en 2015, l'essentiel était avant tout de se rassurer pour le champion en titre et de lui permettre de renouer avec le succès, avec une équipe largement remaniée en vue du sprint de fin de saison.

Doublé de Giroud pour Arsenal

Les Gunners, l'autre équipe anglaise sortie cette semaine de la C1 en 8e de finale malgré son succès à Monaco, a elle montré un visage plus séduisant à Newcastle (2-1).

Les Londoniens ont pris les devants grâce à un doublé de Giroud (24, 28), ses 16e et 17e buts de la saison. Il en est même à 10 réalisations lors de ses 12 dernières sorties.

Les hommes d'Arsène Wenger ont par la suite souffert en seconde période, après la réduction du score de Sissoko (48).

Arsenal, désormais quatre points devant Manchester United (4) avant son match contre Liverpool (5) dimanche, décroche sa 6e victoire d'affilée en Championnat. S'ils continuent sur ce rythme, les Gunners vainqueurs de 14 matches sur 17 en 2015, peuvent même se prendre à rêver du titre de champion.

Les Reds et les Red Devils se retrouvent eux cernés avant leur choc à Anfield, puisque Southampton et Tottenham, respectivement 6e et 7e avec 53 points, s'accrochent derrière, à une longueur de la formation de Brendan Rodgers, la dernière invaincue en 2015.

Les Saints, qui restaient sur une victoire en cinq matches mais un bon nul chez Chelsea, ont facilement pris le dessus (2-0) sur Burnley (18).

Tottenham, qui venaient de prendre seulement sept points sur 15, repart lui de l'avant après une claque reçue à Old Trafford (3-0).

Malgré le triplé de l'Anglais Kane, désormais auteur de 29 buts deux jours après avoir été appelé pour la 1re fois en sélection, rien n'a pourtant été facile contre Leicester pour les Spurs (4-3).

Ils ont perdu leur gardien Lloris dès la 4e minute, et ont été provisoirement rejoints à 2-2 alors qu'ils menaient 2-0 au bout de 13 minutes.

Enfin, l'ex-Lyonnais Gomis a donné à la journée anglaise un air de 14 juillet en offrant à la 87e minute à Swansea (8) une victoire 1-0 à Aston Villa (16).

Dans le dernier match de l'après-midi en attendant West Ham-Sunderland en début de soirée, Crystal Palace (11), mené à Stoke (9), s'est arraché pour renverser le score (2-1). Avec 36 points, les Eagles sont quasiment assurés de rester en Premier League.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer