Impact: Klopas connaît le Fire par coeur

Avant de s'amener à Montréal, Frank Koplas a... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Avant de s'amener à Montréal, Frank Koplas a dirigé le Fire de Chicago après avoir terminé sa carrière de joueur avec cette formation.

Photo Olivier Jean, La Presse

Difficile de dissocier Frank Klopas de Chicago. Le natif de la Grèce a grandi dans l'Illinois, a terminé sa carrière de joueur avec le Fire, en plus d'y occuper les fonctions de directeur technique et d'entraîneur. Il est d'ailleurs l'un des sept membres du «Ring of Fire», le temple de la renommée du club.

Malgré cette longue relation qu'il entretient avec Chicago, Klopas aborde ce sixième match de la saison comme n'importe lequel. Au-delà de toute considération sentimentale, il n'a les yeux rivés que sur les trois points d'une première victoire.

«Mon équipe est l'Impact. Je travaille ici, j'aime la ville et les partisans ont été formidables. Que ce soit contre le Fire ou une autre équipe, la première victoire sera belle.» Klopas n'est pas le seul ancien du Fire à participer au match, cet après-midi, à 16h. Le milieu droit Justin Mapp a disputé 174 matchs à Chicago en l'espace de 8 saisons, entre 2003 et 2010.

Une équipe différente

Après avoir raté les séries 2013 par un point, Klopas a été immédiatement remplacé par Frank Yallop à la barre du Fire.

Si le début de saison actuel est dans le même moule que celui de l'an dernier, le Fire a tout de même changé de principes. «Ils ont évidemment fait quelques changements et c'est une équipe qui est très forte en transition, explique-t-il. Ils ont des joueurs avec beaucoup de vitesse, mais les éléments-clés étaient déjà là.»

Mike Magee, Patrick Nyarko, Alex ou Dilly Duka ont abondamment été utilisés par Klopas, l'an dernier. L'attaquant Quincy Amarikwa, souvent remplaçant en 2013, connaît la meilleure séquence de sa carrière.

La recrue du mois

Avec son nom de vedette californienne, Harrison Shipp - que Klopas connaît très bien - est l'une des attractions du début de saison. Ancien membre de l'Académie du Fire, il domine les classements officieux des meilleures recrues de la saison.

Âgé de 22 ans, le petit milieu de terrain - 5 pi 9 po - excelle sur les couloirs et sur les phases arrêtées. «C'est quelqu'un qui est très à l'aise avec le ballon. Il ne va pas te prendre en un-contre-un, mais il a plutôt tendance à revenir dans l'axe», explique Mauro Biello.

Remplaçant lors du match inaugural, Shipp a réussi deux passes décisives lors des trois dernières rencontres.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer