Le Texas ne réussit pas à l'Impact

Will Bruin (12) a marqué le but donnant... (PHOTO ANDREW RICHARDSON, USA TODAY)

Agrandir

Will Bruin (12) a marqué le but donnant la victoire au Dynamo de Houston.

PHOTO ANDREW RICHARDSON, USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les débuts de saison se suivent et ne se ressemblent pas pour l'Impact. Équipe-surprise du mois de mars 2013, l'Impact rentre à Montréal avec un bilan de deux défaites en deux rencontres. La dernière en date a été encaissée samedi soir, par la marque de 1 à 0, au BBVA Compass Stadium, domicile du Dynamo de Houston.

Malgré ce deuxième résultat défavorable de la campagne, le scénario cache une réalité un peu différente. L'Impact s'est de nouveau procuré pas mal d'occasions - surtout en première période -, mais a été victime d'un manque de tranchant devant le but adverse. Avec autant d'espace au sein de la défense du Dynamo, Marco Di Vaio aurait pu s'en donner à coeur joie. Andrew Wenger, lui, a plutôt vendangé quelques bonnes occasions, notamment lorsqu'il s'est présenté seul devant le gardien Tally Hall (3e minute). Felipe et Justin Mapp ont aussi vu leur tentative aboutir à quelques centimètres du poteau texan, en première période.

> Le sommaire du match

Will Bruin a finalement ouvert le compte, à la 40e minute, grâce à un tir dévié par les crampons d'Eric Miller. Si Troy Perkins n'a rien pu faire sur cette action, il avait signé, quelques minutes auparavant, un arrêt spectaculaire aux dépens d'Andrew Driver. Le gardien a été impérial sur sa ligne et dans ses sorties tout au long du match. Devant lui, la défense montréalaise a encore montré quelques signes de faiblesse par moments.

Les 45 dernières minutes ont été marquées par du jeu ouvert et une cascade d'occasions des deux côtés. Oscar Boniek Garcia et Bruin ont été les plus dangereux pour les Texans qui ont donc fait face à un Perkins en grande forme. De son côté, l'Impact a d'abord menacé par des tentatives lointaines avant d'obtenir sa meilleure occasion sur corner, à la 62e minute. Le défenseur Kofi Sarkodie a sauvé sur sa ligne un ballon que venait de reprendre Wenger. La séquence avait des airs de déjà-vu pour l'Impact puisque Miller avait connu un pareil sort, à Dallas.

Pour remplacer Sanna Nyassi, blessé la semaine dernière, Klopas avait déplacé Mapp sur le côté droit et posté Collen Warner à gauche. Déjà très bon à Dallas, Mapp a cependant connu ses meilleures séquences lorsqu'il est retourné dans le couloir droit, en deuxième période. En soutien de Wenger, Felipe a également confirmé son bon début de saison. Ce match a aussi marqué le retour de Patrice Bernier aux côtés d'Hernán Bernardello. Le Québécois a de nouveau été utile dans son jeu de passes, à l'image de son extérieur du pied pour Felipe, en première période.

L'Impact disputera son premier match à domicile, la semaine prochaine, en recevant les Sounders de Seattle, au Stade olympique.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer