Le PSG reste intouchable

Zlatan Ibrahimovic a compté son 23e but de... (PHOTO PASCAL POCHARD CASABIANCA, AFP)

Agrandir

Zlatan Ibrahimovic a compté son 23e but de la saison en championnat.

PHOTO PASCAL POCHARD CASABIANCA, AFP

Agence France-Presse
PARIS

Le Paris Saint-Germain, vainqueur à Bastia (3-0) samedi, reste solidement en tête du Championnat de France à l'issue d'une 28e journée également marquée dimanche par la bonne opération de Lille dans la course à la 3e place.

Les vedettes parisiennes ont encore fait des ravages et filent tout droit vers leur 2e titre consécutif avec 8 points d'avance sur Monaco à 10 rencontres du terme de la saison.

Zlatan Ibrahimovic, auteur de son 23e but en championnat et passeur génial sur une aile de pigeon venue d'ailleurs, a été égal à lui-même à Furiani. Mais la surprise est plutôt venue de la prestation d'Ezequiel Lavezzi, d'habitude d'une maladresse confondante, transfiguré puisqu'il a trouvé l'ouverture à deux reprises, portant son total à 7 réalisations.

Si en plus «El Pocho» se met à marquer, Paris n'a plus rien à craindre. D'autant que ce succès en Corse s'est construit sans Edinson Cavani, tout juste revenu d'Uruguay. «El Matador» devrait faire son retour contre Leverkusen mercredi au Parc des Princes dans un 8e de finale retour de Ligue des champions (4-0 pour Paris à l'aller).

Derrière, Monaco fait comme il peut pour ne pas être encore plus distancé. Le vétéran Dimitar Berbatov (33 ans), arrivé cet hiver pour pallier la défection de Falcao, peut rendre de précieux services à un dauphin en pleine souffrance.

Le Bulgare, titularisé pour la première fois, a ouvert son compteur lors de la victoire poussive à Louis-II face à Sochaux (2-1), avant-dernier.

Suspense pour la 3e place 

La 2e place de Monaco a peu de chances d'être inquiétée et le suspense se concentre plus vers la 3e marche du podium donnant accès au 3e tour préliminaire de la C1. Lille sort grand gagnant du week-end avec son succès contre Montpellier (2-0) et devance désormais de 4 longueurs Saint-Étienne, battu sur le fil à Lorient (1-0).

Saint-Étienne, battu sur un penalty de Jérémie Aliadière (90e), peut s'en vouloir car son calendrier apparaît assez compliqué avec un déplacement le 16 mars à Paris alors que les Lillois recevront Nantes, 15e, la veille.

Lyon (5e) a arraché dans les arrêts de jeu à Bordeaux (2-1) une victoire qui lui permet de rêver.

La messe est dite en revanche pour Marseille, avec son revers au Vélodrome face à Nice (1-0). Ce probable échec devrait forcément avoir des conséquences sur l'avenir de plusieurs cadres et gros salaires, poussés vers la sortie, ainsi que sur l'identité du futur entraîneur.

En bas de tableau, Nantes fait figure de monument en péril du football français. Délesté de 3 points par la Ligue, interdit de recrutement, englué dans les bas-fonds du classement (15e): le prestigieux promu (8 titres) est en pleine crise après le nul concédé dans les arrêts de jeu à La Beaujoire contre la lanterne rouge Ajaccio (2-2).

Evian/Thonon, qui s'est imposé à Guingamp (1-0), tient bon à la 17e place devant Valenciennes (18e), vainqueur de Rennes (2-1).




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer