Cinq nouveaux visages intrigants dans la MLS

Andrew Farrell (à gauche) tente d'enlever le ballon... (Photo : Associated Press)

Agrandir

Andrew Farrell (à gauche) tente d'enlever le ballon à Darren Mattocks lors d'un match du championnat universitaire américain.

Photo : Associated Press

Partager

Sur le même thème

Qu'ils soient des joueurs au passé international ou des choix de repêchage, ces nouveaux visages vont épicer le début de la nouvelle saison de la MLS.

Juninho Red - Bulls de New York

La saison 2012 des Red Bulls s'est achevée sur un coup franc totalement raté de Roy Miller contre le DC United. Depuis, les New-Yorkais ont ironiquement recruté le milieu de terrain brésilien Juninho, dont la spécialité est justement cette phase de jeu. Selon le magazine Soccer America, l'embauche de l'ancien Lyonnais se classe parmi les 10 plus belles prises de l'histoire de la MLS. Et aux mauvaises langues qui mettent de l'avant l'âge de Juninho (38 ans), le directeur sportif Andy Roxburgh rappelle son récent parcours. «Il a joué 50 matchs d'affilée en championnat brésilien. Il est en bonne forme, il est un grand athlète qui défie le temps. Et c'est un joueur de premier plan.»

Gyasi Zardes Galaxy de Los Angeles

Avant de se joindre au Galaxy de Los Angeles en tant que «joueur local», l'attaquant Gyasi Zardes était considéré, au cours de l'automne, comme le premier choix du repêchage 2013. En entrevue à la télévision américaine, il a indiqué qu'il partageait cet avis, tout en promettant aux partisans californiens que «son talent allait leur couper le souffle». L'ancien de CSU Bakersfield ne manque donc pas de confiance, mais il peut aussi mettre de l'avant sa vitesse et son adresse devant les buts. Au cours des deux dernières saisons, il a inscrit 33 buts en 37 matchs. Il devrait maintenant apprendre aux côtés de Robbie Keane, même s'il n'est évidemment pas le premier choix de Bruce Arena à ce poste.

Claudio Bieler - Sporting de Kansas City

Le Sporting de Kansas City ne s'en cache pas: l'objectif est de remporter la MLS Cup. Il faut dire que, malgré quelques pertes importantes, son groupe s'est bien étoffé avec l'arrivée du milieu axial Benny Feilhaber et de l'attaquant Claudio Bieler. Bien qu'il soit argentin, c'est au Chili et en Équateur que ce dernier s'est illustré. Ce vainqueur de la Copa Libertadores, en 2008, a ainsi inscrit 71 buts sous les couleurs de LDU Quito. Il apporte donc une expérience bienvenue à Kansas City. «C'est une énorme acquisition pour nous lorsqu'on sait qu'il va complémenter un groupe qui est athlétique, puissant et jeune», disait-on au sein du club.

Peter Luccin - FC Dallas

L'arrivée du milieu défensif français soulève un énorme point d'interrogation. Son parcours comprend des matchs de Ligue 1, de Liga et des rendez-vous européens, mais ses récentes saisons ont été plutôt creuses. Il n'a disputé que sept matchs depuis la fin de la saison 2008-2009. Le club texan pense que cette longue inactivité a pu préserver les forces du joueur de 33 ans. À l'heure actuelle, Luccin est promis à une place de titulaire devant la défense.

Andrew Farrell - Revolution de la Nouvelle-Angleterre

Andrew Wenger peut en témoigner: être choisi au premier rang du repêchage s'accompagne toujours d'une certaine pression. Dans le cas de Farrell, les comparaisons avec Omar Gonzalez, élu meilleur défenseur en 2011, ont fleuri avant même qu'il n'enfile le maillot du Revolution pour la première fois. Son nouvel entraîneur, Jay Heaps, a d'ailleurs tenu à lui enlever un peu de cette pression en soutenant qu'il ne s'attendait pas à ce qu'il «devienne titulaire dès le premier jour». La question de son positionnement sera aussi débattue, puisqu'il peut jouer en milieu de terrain, en défense centrale et en tant qu'arrière droit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer