Journée difficile en canoë-kayak pour le Canada

Andréanne Langlois... (PHOTO DAMIEN MEYER, AFP)

Agrandir

Andréanne Langlois

PHOTO DAMIEN MEYER, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le stade de Lagoa ne semble définitivement pas porter chance aux athlètes canadiens. Après une série de contre-performances en aviron, les Canadiens ont connu une première journée difficile lors des compétitions de canoë-kayak aux Jeux de Rio, alors que quatre embarcations, dont celles des anciens médaillés Adam van Koeverden et Mark Oldershaw, n'ont pas réussi à se qualifier pour les finales.

La kayakiste québécoise Andréanne Langlois a pris le cinquième rang de sa demi-finale lors de l'épreuve de sprint de K1 200 mètres avec un temps de 41,35 secondes.

La Néo-Zélandaise Lisa Carrington a inscrit le meilleur chrono de la série (39,56 s), suivie par Inna Osypenko-Radomska de l'Azerbaïdjan (39,80 s) et Marta Walczykiewicz de la Pologne (40,61 s).

Seules les trois premières obtenaient un billet pour la grande finale. À sa première expérience olympique, Langlois devra se contenter d'une place en finale B.

>>> Revoyez la demi-finale d'Andréanne Langlois

Adam van Koeverden... (PHOTO LUCAS BRUNO, AP) - image 2.0

Agrandir

Adam van Koeverden

PHOTO LUCAS BRUNO, AP

De son côté, Adam van Koeverden a connu un départ catastrophique en demi-finale du K-1 1000 mètres et il s'est contenté du sixième rang.Le kayakiste de 34 ans, d'Oakville, en Ontario, avait mérité la médaille d'or sur 500 mètres aux Jeux d'Athènes en 2004 et il en a ajouté une d'argent sur cette distance, qui a été retirée du programme à la faveur du 200 mètres à partir des Jeux de Londres. Il a également mérité le bronze et l'argent au 1000 mètres.

>>> Revoyez la demi-finale d'Adam van Koeverden

Mark Oldershaw, de Burlington, en Ontario, a conclu sa demi-finale du C-1 1000 mètres au quatrième rang, ratant lui aussi la finale A. Oldershaw, un canoéiste de troisième génération à participer aux Jeux olympiques, avait obtenu une médaille de bronze à Londres il y a quatre ans.

Avec les éliminations de van Koeverden et Oldershaw, le kayakiste Mark de Jong demeure le meilleur espoir d'une médaille dans la discipline. Le champion du monde en titre entrera en action plus tard cette semaine au 200 mètres.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer