L'échange de l'été

Noah Hanifin, un défenseur gaucher, a obtenu 32... (Photo Paul Sancya, AP)

Agrandir

Noah Hanifin, un défenseur gaucher, a obtenu 32 points l'an dernier, un sommet en trois ans de carrière. Mais en trois ans en Caroline, son différentiel s'établit à -53.

Photo Paul Sancya, AP

Le jeune défenseur Noah Hanifin vient de signer, hier, un nouveau contrat de cinq ans avec les Flames de Calgary.

Hanifin, 21 ans, cinquième choix au total en 2015, est l'un des deux jeunes joueurs des Hurricanes de la Caroline échangés aux Flames le 23 juin dans une transaction impliquant cinq joueurs.

Le centre Elias Lindholm, 23 ans, l'accompagne à Calgary. Lindholm a été bon pour les Hurricanes, comme Hanifin, mais pas assez aux yeux de la nouvelle direction des Hurricanes, menée par Don Waddell et Rick Dudley.

Lindholm, cinquième choix au total lui aussi, mais en 2013, a amassé 44 points en 81 matchs l'an dernier. Il en avait obtenu 45 en 72 rencontres la saison précédente. Il n'a jamais connu de saison de plus de 45 points après cinq ans dans la LNH.

Hanifin, un défenseur gaucher, a obtenu 32 points l'an dernier, un sommet en trois ans de carrière. Mais en trois ans en Caroline, son différentiel s'établit à -53.

Les Hurricanes ont raté les séries lors des neuf dernières saisons. Waddell et Dudley voulaient changer la dynamique du club. Jeff Skinner a aussi changé de camp. Il est passé à Buffalo en retour d'un espoir, Cliff Pu, et de choix de deuxième, troisième et sixième ronde.

Les Flames devaient aussi bouger. Depuis le congédiement de Bob Hartley, en 2016, ils ont été balayés en quatre matchs par les Ducks en première ronde au printemps 2017 et raté les séries l'an dernier. Ils ont déjà congédié le successeur de Hartley, Glen Gulutzan.

La déception est vive à Calgary. Nombre d'observateurs leur prédisaient pourtant beaucoup de succès en raison de nombre impressionnant de défenseurs de premier plan et de la présence en attaque des Sean Monahan, Johnny Gaudreau et Matthew Tkachuk, entre autres.

Le DG des Flames, Brad Treliving, a pris un pari audacieux. Rien ne dit que Lindholm débloquera, ou qu'Hanifin deviendra le défenseur espéré.

Treliving a donné beaucoup. Le défenseur Dougie Hamilton, 25 ans, acquis à fort prix des Bruins de Boston en 2015 pour un choix de première ronde et deux choix de deuxième ronde, a amassé 44 points l'an dernier, après une saison de 50 points l'année précédente.

Micheal Ferland, 26 ans, 6 pieds 2 et 208 livres, était l'ailier de Gaudreau et Monahan. Il n'avait pas le talent des deux autres, mais sa robustesse et sa fougue amenaient un élément intéressant à ce trio. Il a obtenu 41 points, dont 21 buts, l'an dernier.

Le jeune défenseur droitier Adam Fox, 20 ans, demeure la carte cachée de cet échange. Il a amassé 28 points en 29 matchs à Harvard, dans la NCAA, l'an dernier, et obtenu 5 points en 7 matchs avec les États-Unis à sa deuxième participation consécutive au Championnat mondial junior.

Il sera intéressant d'analyser cet échange dans quelques années. Bien difficile, pour l'instant, de prédire un gagnant. Qui sait comment des joueurs peuvent réagir à un changement de décor...




la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer