Négociations dans la LNH: trois dossiers à régler

Le conseiller spécial de l'Association des joueurs de... (Photo: AP)

Agrandir

Le conseiller spécial de l'Association des joueurs de la LNH, Steve Fehr.

Photo: AP

Partager

Chris Johnston
La Presse Canadienne
Toronto

Steve Fehr estime qu'une entente peut être conclue assez rapidement dans la LNH dès le moment où les deux parties feront des progrès dans les négociations.

«S'il y a une chose sur laquelle (le commissaire adjoint) Bill Daly et moi sommes d'accord, c'est qu'une entente pourrait être rapidement conclue au moment opportun, a dit lundi le conseiller spécial de l'Association des joueurs (AJLNH) lors d'un colloque sur les sports. Un jour, trois jours, peu importe.»

Quand on lui a demandé plus tard s'il était d'accord avec cette affirmation, Daly a répondu: «J'espère qu'il a raison».

Les représentants du circuit et de l'AJLNH se sont rencontrés au cours de sept des neuf derniers jours, mais aucune nouvelle réunion n'est prévue entre les parties. Fehr a indiqué aux participants du colloque que trois questions demeurent en suspens: le partage des revenus, la structure des contrats des joueurs et qui doit payer pour les dommages causés par le lock-out.

Les questions relatives aux contrats occupent le haut du pavé dernièrement, et le capitaine des Penguins de Pittsburgh, Sidney Crosby, a même commenté la question, lundi. La LNH a proposé des changements aux contrats types pour les recrues, à l'arbitrage, à l'autonomie et à la durée maximale des contrats.

«La question que je poserais c'est pourquoi changerions-nous cela?, a demandé Crosby. Je crois que nous pensons tous qu'il s'agit de la ligue la plus compétitive au monde, alors pourquoi changeriez-vous la façon dont les contrats sont attribués et que les équipes fonctionnent?»

Fehr et Daly ont discuté des droits des joueurs au cours d'une rencontre, dimanche après-midi, et Fehr ne croit pas que cela les empêchera de conclure une entente.

«Nous ne faisons pas vraiment progrès dans cette sphère, a indiqué Fehr. C'est difficile de croire que quiconque va conduire l'industrie dans un gouffre pour cela, mais j'ai déjà été surpris auparavant.»

Sur une note plus positive, il a noté que les deux parties étaient «plutôt près» d'une entente sur le partage des revenus. La LNH serait prête à faire passer la cagnotte annuelle à 220 millions $ US au lieu des 140 millions $ qu'elle consent actuellement.

La LNH a mis les joueurs en lock-out à la mi-septembre et cette décision a jusqu'ici entraîné l'annulation de la saison régulière jusqu'au 30 novembre.

On estime qu'une entente doit être conclue d'ici le début de la semaine prochaine pour permettre le début d'une saison écourtée dès le 1er décembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer