Il se marque plus de buts dans la LNH cette saison

Le défenseur du Canadien Jeff Petry (à gauche)... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Le défenseur du Canadien Jeff Petry (à gauche) a surtout parlé de la hausse des pénalités pour coup de bâton pour expliquer l'augmentation du nombre de buts dans la LNH depuis le début de la saison.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne

Si ça peut réconforter Carey Price, il n'est probablement pas le seul de sa profession à présenter un rendement inférieur à l'an dernier à la même date, car la production offensive est à la hausse jusqu'à maintenant dans la Ligue nationale de hockey.

En 2016, avant les matchs du 1er novembre, chaque formation de la LNH avait inscrit 2,82 buts en moyenne, en 130 parties. En 2017, après 180 matchs et avant les rencontres au programme mercredi, chaque équipe avait marqué 3,10 buts.

L'ajout d'un club d'expansion, les Golden Knights de Vegas, y est peut-être pour quelque chose, mais le défenseur Jeff Petry a surtout parlé de la hausse des pénalités pour coup de bâton.

«Il y a plus d'avantages numériques. Il n'y a pas autant de punitions appelées lors des mises en jeux, mais les punitions pour coup de bâton sont à la hausse», estime Petry, dont la nouvelle moustache, déjà bien fournie, lui procurait déjà une longueur d'avance sur ses coéquipiers dans le cadre de la fameuse campagne «Movember».

«Dès que vous frappez un joueur autour des mains, on va appeler une pénalité contre vous. L'important, c'est de patiner davantage. Pour plusieurs, c'est devenu naturel de donner un petit coup sur les mains des joueurs. Il faut se déplacer et s'assurer de placer son corps dans le champ de vision du joueur», a-t-il ajouté.

Shaw absent

La rencontre de jeudi au Minnesota sera la deuxième du Canadien durant cette séquence à l'étranger, et la première de trois en quatre soirs. Samedi et dimanche, le Tricolore sera à Winnipeg et à Chicago pour y affronter les Jets et les Blackhawks, respectivement.

Contre le Wild, les hommes de Claude Julien tenteront de poursuivre leur poussée offensive, eux qui ont marqué 18 buts à leurs quatre dernières sorties.

Ils ont connu leur meilleur match de la saison lundi, contre les Sénateurs d'Ottawa, l'emportant 8-3 grâce à des doublés de Charles Hudon et d'Artturi Lehkonen. Pour les deux jeunes attaquants, il s'agissait de leurs premiers buts de la saison.

«Pour avoir du succès cette année, il va falloir se fier sur tout le monde, a fait remarquer Julien. On est chanceux d'une façon, car on a des gars qui peuvent marquer sur tous les trios. Tu as (Alex) Galchenyuk qui a marqué un gros but contre Ottawa. Ça veut dire que chaque trio apporte un certain danger pour l'autre équipe. Pour nous, c'est de donner cette peur aux autres équipes.»

Par ailleurs, l'attaquant Andrew Shaw a raté la séance d'entraînement de mercredi en raison d'un virus.

Julien a toutefois fait savoir que Shaw allait accompagner l'équipe au Minnesota.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer