Galchenyuk joue les héros en prolongation

Carey Price salue Alex Galchenyuk alors qu'il s'apprête à... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Carey Price salue Alex Galchenyuk alors qu'il s'apprête à recevoir sa première étoile du match pour son but de la victoire.

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne

Le Canadien de Montréal est incapable de gagner à l'intérieur de trois périodes de jeu depuis le début du mois de février. Mais à force d'additionner les victoires en prolongation, il va se bâtir une belle confiance dans de telles circonstances s'il assure sa place dans les séries éliminatoires.

Un but d'Alex Galchenyuk en avantage numérique à 3:53 de la période de prolongation a aidé le Canadien de Montréal à arracher une victoire de 1-0 contre les Blue Jackets de Columbus mardi soir au Centre Bell.

>>> Le sommaire de la rencontre

«On a joué un bon match, surtout qu'il s'agissait d'un deuxième en deux soirs, contre une très bonne équipe. On a fait face à un bon gardien. Ce sont encore deux gros points que l'on a récoltés au classement», a déclaré l'entraîneur-chef Claude Julien, qui a mérité une première victoire au Centre Bell depuis son retour avec le Canadien, et une quatrième en six sorties.

Comme il l'avait fait la veille au New Jersey, Galchenyuk a marqué son 15e de la saison à l'aide d'un puissant tir frappé dans la partie supérieure du filet, sur lequel Sergei Bobrovsky n'a eu aucune chance, pendant une punition à Seth Jones.

Sur ce but, Max Pacioretty a récolté son 400e point en carrière, et Shea Weber, sa 300e mention d'aide depuis son entrée dans la LNH.

Et après le seul filet du match, alors qu'il marchait sur la glace en direction du vestiaire, l'entraîneur-chef John Tortorella a fait savoir aux officiels tout ce qu'il pensait de la décision de pénaliser Jones.

Du coup, le Canadien a accru à six points son avance sur les Sénateurs d'Ottawa au sommet du classement de la section Atlantique, avec trois matchs de plus de joués. Il a aussi mérité un troisième gain d'affilée, ce qui devrait aider à augmenter la confiance de l'équipe, croit Galchenyuk.

«On avait mentionné qu'il était important de lancer une séquence positive. Il fallait commencer par remporter deux matchs d'affilée. Ensuite, nous devions gagner à domicile. Nous devons trouver un moyen de signer des victoires ici à Montréal», a observé Galchenyuk.

Le Canadien croyait avoir mis fin au spectaculaire duel après 71 secondes de jeu en prolongation.

Pacioretty s'est présenté seul devant Bobrovsky après avoir reçu une superbe passe de la part d'Andrei Markov. Pacioretty a décoché un tir que le gardien des Blue Jackets a stoppé sans toutefois immobiliser la rondelle, qui est demeurée dans son demi-cercle.

Malgré la présence de deux adversaires, Pacioretty a tenté de pousser la rondelle derrière la ligne rouge, et la première reprise télévisée semblait montrer qu'il y était parvenu. Mais après de longues minutes où les officiels ont révisé le jeu, ils ont finalement statué qu'il n'y avait pas eu but, au grand déplaisir des spectateurs.

«L'arbitre a dit qu'il avait vu le gardien immobiliser la rondelle et que c'était la raison pour laquelle il avait sifflé. Je n'ai jamais perdu la rondelle de vue», a affirmé Pacioretty après la rencontre.

Face à une formation qui l'avait battue lors de leurs quatre derniers duels, incluant ce fameux revers de 10-0 au début du mois de novembre dans la capitale de l'Ohio, et qui n'avait pas joué la veille contrairement aux hommes de Claude Julien, le Tricolore a livré une solide performance du début à la fin.

La formation montréalaise n'a donné que très peu d'occasions de marquer à ses dangereux adversaires, qui se classaient dans le top-5 dans la LNH pour le nombre de buts marqués avant la rencontre.

En fait, Carey Price, qui disputait un premier match en près de deux ans contre les Blue Jackets, n'a pas eu besoin d'être spectaculaire. Au total, il a fait face à 26 tirs et a semblé en plein contrôle.

Il a récolté son troisième blanchissage de la saison, et son premier depuis le 12 novembre, contre les Red Wings de Detroit.

Quant à Bobrovsky, il a reçu 30 rondelles.

Avant de céder devant Galchenyuk, le gardien des Blue Jackets avait réalisé l'arrêt du match aux dépens de Pacioretty, alors qu'il restait environ quatre minutes à écouler au temps réglementaire. Le gardien des Blue Jackets a étiré la jambe gauche autant qu'il l'a pu pour voler le capitaine du Canadien d'un but certain après une superbe passe de Markov.

La prochaine rencontre du Canadien aura lieu jeudi soir et elle est fort probablement très attendue puisque P.K. Subban et les Predators de Nashville seront de passage au Centre Bell pour la première fois depuis la fameuse transaction du 29 juin.

Les deux équipes se sont affrontées en une occasion déjà cette saison, le 3 janvier à Nashville. Le Canadien avait arraché un gain de 2-1 en prolongation, grâce à un but de dernière minute de Max Pacioretty. Subban n'avait pas pris part à ce match alors qu'il soignait une blessure.

Les Predators s'entraîneront au Complexe sportif Bell de Brossard à compter de 13 h mercredi, et plus tard en après-midi, Subban doit rencontrer les journalistes dans le cadre d'une conférence de presse qui doit avoir lieu vers 14 h 30 au Centre Bell.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer