Carey Price à la recherche d'une 250e victoire

Carey Price sera à la recherche d'une 250e victoire... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Carey Price sera à la recherche d'une 250e victoire dans l'uniforme du Canadien, ce soir face aux Bruins de Boston, un plateau que seulement trois gardiens ont atteint avant lui.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pourrait-on vraiment imaginer des changements à la formation deux jours après une victoire de 10-1?

Michel Therrien fera confiance aux mêmes effectifs, ce soir face aux Bruins de Boston, ce qui signifie que le centre Michael McCarron et le défenseur Mark Barberio seront laissés de côté.

Carey Price sera à la recherche d'une 250e victoire dans l'uniforme du Canadien, un plateau que seulement trois gardiens ont atteint avant lui, soit Jacques Plante (314), Patrick Roy (289) et Ken Dryden (258).

Devant lui, l'absence d'Alex Galchenyuk ne se fait pas encore sentir. Le CH a inscrit pas moins de 15 buts en deux rencontres et, si le trio Pacioretty-Plekanec-Radulov a connu le genre de succès auquel on est en droit de s'attendre, des employés de soutien comme Phillip Danault et Artturi Lehkonen, entre autres, ont continué de s'imposer.

«Lehkonen joue bien et il joue mieux qu'en début de saison, estime Michel Therrien. On veut voir les jeunes joueurs s'établir dans la LNH et ne pas cesser de s'améliorer. Ça arrive qu'ils vont connaître de bons départs avant de connaître un relâchement par la suite. Mais dans son cas, depuis son retour de blessure, il joue mieux qu'en début de saison. On ne regrette pas de l'avoir gardé avec nous en début de saison: il joue avec confiance, il se place au bon endroit pour marquer des buts, et son travail défensif est la première chose que j'avais remarqué dans son jeu.»

En défense, Zach Redmond joue du bon hockey au sein du troisième duo défensif. Michel Therrien recherche des patineurs qui jouent avec un bon rythme et c'est ce que lui apporte Redmond.

«Je lui demandais ce matin comment il tenait le coup et il se sent super bien, a confié son partenaire Nathan Beaulieu. Il a démontré d'excellentes habiletés au cours des deux derniers matchs et il a l'air d'un gars qui, malgré deux mois d'absence, n'a manqué aucun match.»

Toujours à la ligne bleue, Alexei Emelin continue de faire parler de lui deux jours après avoir asséné une retentissante mise en échec à Joe Colborne, de l'Avalanche du Colorado, en toute fin de rencontre d'un match dont la marque de 10-1 ne laissait aucune équivoque.

«Un match dure 60 minutes», s'est limité à dire Emelin qui n'était pas d'humeur à disserter sur le sujet.

Ce n'est pas la première fois cette saison que le défenseur russe fait payer le prix à l'adversaire en toute fin de rencontre. Il y a quelques semaines, face aux Maple Leafs de Toronto, il avait soulevé l'ire de James Van Riemsdyk en le plaquant par derrière d'une façon qui aurait pu être dangereuse.

«Il n'est pas cochon, estime Beaulieu. Il n'a jamais été suspendu et il joue selon les règles.»

En effet, Emelin n'a jamais été suspendu. Tout au plus a-t-il été mis à l'amende deux fois par la Ligue nationale.

Les Bruins peinent à marquer

Les Bruins n'ayant tenu aucun entraînement matinal, on ne peut pas encore confirmer la présence de Tuukka Rask devant leur cage.

Les hommes de Claude Julien, qui se sont inclinés 4-1 face aux Maple Leafs de Toronto samedi, viennent d'aligner trois revers. Mais ils sont l'une des deux seules formations de l'Association Est (avec les Red Wings de Detroit) à afficher un meilleur dossier sur la route qu'à domicile.

Comme l'illustrent les ennuis offensifs de Patrice Bergeron cette saison, les Bruins éprouvent des difficultés à marquer des buts. Leur moyenne de 2,31 buts par match les place ex-aequo au 24e rang de la LNH tandis que leur efficacité de 14% en supériorité numérique leur confère le 26e rang du circuit.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Max Pacioretty a retrouvé ses repères

    Hockey

    Max Pacioretty a retrouvé ses repères

    Quatre buts dans le même match? Très honnêtement, Max Pacioretty ne se souvient même pas de la dernière fois où ça lui est arrivé. »

  • Patrice Bergeron en panne sèche

    Hockey

    Patrice Bergeron en panne sèche

    Les Bruins s'amènent au Centre Bell avec une fiche de seulement quatre victoires à leurs dix derniers matchs, mais l'aspect le plus inquiétant est... »

  • Bruins 2 - Canadien 1 (prolongation)

    Clavardages

    Bruins 2 - Canadien 1 (prolongation)

    Relisez notre couverture de l'affrontement entre le Canadien et les Bruins de Boston. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer