Carr et Lehkonen s'illustrent dans le gain du Canadien

Daniel Carr a réalisé une superbe feinte avant de... (Photo Yan Doublet, Le Soleil)

Agrandir

Daniel Carr a réalisé une superbe feinte avant de déjouer Tuukka Rask pour inscrire le but victorieux avec un peu plus de quatre minutes à jouer.

Photo Yan Doublet, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les jeunes attaquants Daniel Carr et Artturi Lehkonen ont marqué les buts dont le Canadien - et eux-mêmes - avaient besoin, mardi soir au Centre Videotron, pour permettre au CH de l'emporter 4-3 face aux Bruins de Boston.

Carr, qu'on avait peu vu jusque-là dans la rencontre, a intercepté une passe de Zdeno Chara en territoire des Bruins et complété une superbe manoeuvre jusqu'au filet de Tuukka Rask avant de marquer le but vainqueur. Il restait alors moins de cinq minutes au match et le Tricolore, qui avait été à la traîne toute la soirée, prenait les devants.

> Le sommaire du match

Carr souriait à pleines dents - du moins celles qui lui restent - d'avoir pu secouer les cordages en fin de rencontre dans un deuxième match de suite.

Lehkonen, lui, s'est encore une fois retrouvé bien placé pour obtenir des chances de marquer. Mais cette fois, il en a finalement converti une en deuxième période. Le jeune Finlandais s'était démarqué dans l'enclave et Alexander Radulov l'a repéré depuis le coin de la patinoire. Son tir sur réception était parfait. 

En première période, c'est ce même Lehkonen qui avait bénéficié de la meilleure chance de marquer du CH. Il s'est montré rapide pour saisir un retour de lancer, effleurant le poteau à la droite de Rask.

Le Canadien a mis un temps fou à se mettre en marche, mais ces deux buts rapides ont fait basculer le match. En première moitié de rencontre, c'était beaucoup plus laborieux: le jeu de transition était inexistant, les Bruins les frappaient à qui mieux-mieux et les véritables menaces étaient rarissimes. 

Le fringant Ryan Spooner a donné les devants aux Bruins en milieu de première période, puis un tir de la pointe de Christian Ehrhoff a doublé l'avance des visiteurs en début de deuxième période. Le vétéran défenseur allemand, qui a bien fait pour Équipe Europe à la Coupe du monde, bénéficie d'un essai professionnel avec les Bruins et pourrait très bien décrocher un contrat au cours des prochains jours. 

Si la blessure à Kevan Miller - qui a été durement touché au genou par un tir d'Andrei Markov - l'amène à rater quelques rendez-vous, ce ne sera qu'un as de plus dans la manche d'Ehrhoff.

Miller n'a pas été le seul éclopé de ce match. 

Brian Flynn, qui a remplacé à pied levé Paul Byron (ennuyé par un virus) a quitté le match dès sa première présence après que le jeune Jake DeBrusk l'eut plaqué par derrière alors qu'il s'était mis en position vulnérable. Flynn a déclaré forfait, victime dit-on de douleurs au cou.

On a craint pendant un moment que Brendan Gallagher subisse le même sort après qu'il ait chuté lourdement contre la bande en deuxième. Le fougueux attaquant s'est pris la tête en grimaçant et n'a pas mis de temps à filer au vestiaire, mais il était de retour au banc des siens quelques minutes plus tard.

Gallagher s'est même montré de plus en plus menaçant à mesure que le match progressait. Il faut dire qu'à ses côtés, le centre Alex Galchenyuk a possiblement été l'attaquant le plus constant des siens en zone offensive. C'est d'ailleurs lui qui a marqué le but égalisateur qui fait 3-3 en début de troisième (à l'aide d'un puissant tir sur réception), 25 secondes seulement après qu'Austin Czarnik eut battu Andrei Markov de vitesse en infériorité numérique pour relancer très brièvement son équipe en avant.

__________________________________________________

Ils ont dit

Artturi Lehkonen: «C'est un soulagement de pouvoir marquer un premier but. J'étais un peu nerveux, mais maintenant c'est fait.»

Michel Therrien, au sujet d'Artturi Lehkonen: «Il a connu un excellent match. Il a frappé le poteau, il a eu des chances de marquer, il était impliqué et très engagé...»

L'ancien des Remparts Alexander Radulov, sur l'accueil des gens de Québec: «C'était génial. Ça a été spécial pour moi. J'étais un peu nerveux en début de match, car j'entendais les gens crier mon nom. Ça a fait une sorte de déclic en moi. Mais j'ai fini par entrer dans mon match...»

Michel Therrien: «Ça a été un bel effort individuel. Il a fait preuve de beaucoup de patience avec la rondelle et il a réussi à marquer le gros but qui nous a donné la victoire. Il est bon en récupération et autour du filet. On est conscients qu'il est jeune et qu'il n'a pas beaucoup de matchs d'expérience dans la LNH, mais il est capable de produire offensivement.»

Mikhail Sergachev, qui a été durement frappé par Jimmy Hayes en deuxième période: «Ça m'a réveillé!»

Michel Therrien, sur la soirée du trio d'Alex Galchenyuk: «J'ai beaucoup aimé l'implication de leur trio. Ils ont patiné, ils ont provoqué beaucoup de choses et ont travaillé très fort. Ils ont été une menace constante. Leur éthique de travail était excellente. Les trois ont connu un bon match.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Radulov «un peu nerveux»

    Hockey

    Radulov «un peu nerveux»

    «Je suis un peu nerveux.» C'était deux heures avant le match, deux heures avant la salve d'applaudissements venue avec l'annonce dans l'amphithéâtre... »

  • Bergeron voulait jouer à Québec

    Hockey

    Bergeron voulait jouer à Québec

    Patrice Bergeron voulait jouer deux des trois derniers matchs préparatoires des Bruins, avant le début de la nouvelle saison dans la LNH. Et il était... »

  • Carey Price et Shea Weber de retour

    Hockey

    Carey Price et Shea Weber de retour

    Pour la première fois depuis l'ouverture du camp, Carey Price et Shea Weber ont pris part à un entraînement avec le Canadien, ce matin à Brossard. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer