Galchenyuk de retour au centre

Alex Galchenyuk formera un trio avec Max Pacioretty et... (PHOTO JEAN-YVES AHERN, ARCHIVES USA TODAY)

Agrandir

Alex Galchenyuk formera un trio avec Max Pacioretty et Brendan Gallagher ce soir, face aux Jets.

PHOTO JEAN-YVES AHERN, ARCHIVES USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(WINNIPEG) Alex Galchenyuk reprend du service au centre, et il le fera avec les deux meilleurs ailiers de l'équipe.

Galchenyuk formera un trio avec Max Pacioretty et Brendan Gallagher ce soir, face aux Jets. C'est la première fois cette saison que les trois attaquants sont réunis.

Pour Galchenyuk, c'est un retour au centre, après avoir été muté à l'aile en décembre. Et ça survient à un moment où il a connu trois matchs de deux buts à ses 10 dernières sorties.

« On aime beaucoup la progression d'Alex, a expliqué Michel Therrien, après l'entraînement matinal du Tricolore. On le trouve productif, il joue avec beaucoup de confiance à l'aile. Là, on le met dans une position différente et on veut voir s'il va être capable de continuer de jouer avec cette confiance et être aussi productif. Mais il doit continuer à jouer de la même façon. »

« La confiance, c'est un concept surestimé, a pour sa part dit Galchenyuk. Tu joues deux bons matchs, puis un mauvais match, et tes deux matchs d'avant ne comptent plus. Il s'agit d'avoir un bon niveau d'engagement, d'être enthousiaste à jouer et être concentré. Tu peux commencer un match, te sentir en confiance, mais ne pas être prêt. »

Quoi qu'il arrive, ce sera un autre chapitre du roman « Ailier ou centre? » de la carrière de Galchenyuk. Cette saison, celui que le Canadien a repêché comme centre a disputé les 33 premiers matchs au centre, avant d'être muté à l'aile.

« Je n'y pense pas trop. C'est vraiment exagéré dans cette ville, a-t-il dit. Mais c'est le travail des gens d'analyser. J'ai joué à l'aile, maintenant au centre, mais je dois quand même faire mon travail. »

Dans ce trio qui regroupe possiblement les trois meilleurs attaquants offensifs du CH, Pacioretty se voit comme la conscience défensive du groupe.

« Comme on est les trois meilleurs joueurs offensifs, on doit s'assurer de bien jouer défensivement et c'est un peu ma responsabilité qu'on ne s'éloigne pas de notre jeu défensif. Les gens se demandent comment on va se débrouiller défensivement contre les meilleurs trios adverses », a mentionné le capitaine du Canadien.

Adieu, l'Ouest!

La rencontre de samedi soir sera - enfin, diront certains - la dernière du Canadien cette saison à l'étranger contre une équipe de l'Association de l'Ouest.

Dans ces circonstances, les Montréalais ont remporté une seule victoire cette saison. Leur fiche: 1-10-2, avec 53 buts accordés, soit une moyenne de 4,08 par match.

« C'est clairement un style de jeu moins rapide et plus robuste, a reconnu Pacioretty. Mais on a la vitesse pour les contrer et quand on s'active, c'est dur pour les autres d'être robustes avec nous. »

Mike Condon défendra le filet du Tricolore.

Soir de première

Chez les Jets, les blessures donneront la chance à Joah Morrissey de disputer son premier match dans la LNH. Il prendra la place de Jacob Trouba.

Le défenseur de 20 ans, choix de 1er tour (13e au total) en 2013, aura comme partenaire le géant Tyler Myers. Les deux ont en commun d'avoir porté les couleurs des Rockets de Kelowna, dans la Ligue junior de l'Ouest. Ils n'ont toutefois pas joué à la même époque, mais se connaissent malgré tout.

Après un lent début de saison avec le Moose du Manitoba, Morrissey s'est ressaisi et a inscrit 16 points en 28 matchs depuis le 1er janvier.

JC Lipon, également rappelé vendredi, disputera quant à lui son troisième match de la saison, tandis que Matt Halischuk reviendra dans la formation. Ils remplaceront deux autres éclopés, Nikolaj Ehlers et Anthony Peluso.

La jeunesse sera d'ailleurs à l'honneur ce soir, puisque les Jets aligneront sept joueurs de 22 ans et moins, dont six de leurs 12 attaquants. Le CH en comptera cinq.

Ondrej Pavelec devrait défendre le filet des Jets, qui sont à 13 points d'une place en séries.

Formations prévues

Pacioretty-Galchenyuk-Gallagher

Eller-Plekanec-Andrighetto

De La Rose-Danault-Mitchell

Matteau-McCarron-Byron

Markov-Subban

Emelin-Pateryn

Barberio-Ellis

Condon

Jets

Stafford-Scheifele-Wheeler

Perreault-Burmistrov-Armia

Thorburn-Lowry-Dano

Halischuk-Copp-Lipon

Byfuglien-Enstrom

Myers-Morrissey

Postma-Chiarot

Pavelec

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer