Nathan Beaulieu semble avoir saisi le message

Nathan Beaulieu... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Nathan Beaulieu

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne

Les joueurs du Canadien avaient meilleure mine après leur victoire contre les Sénateurs d'Ottawa samedi au Centre Bell. On pouvait percevoir dans le vestiaire, après la rencontre, qu'une importante charge leur avait été enlevée des épaules après deux revers crève-coeur plus tôt en semaine.

De nombreux joueurs se sont distingués, mais celui qui a donné le ton aura sans contredit été Nathan Beaulieu. De mauvais poil lors de sa rencontre avec les journalistes après la séance d'entraînement de l'équipe samedi matin, le défenseur ontarien était de bien meilleure humeur après le match.

Quarante-huit heures après avoir été laissé de côté, Beaulieu a orchestré le premier but des siens grâce à une belle incursion au filet adverse. Il a terminé la rencontre avec quatre tirs au but, en plus d'aider Dustin Tokarski en bloquant trois tirs des Sénateurs.

Interrogé sur ses états d'âme avant la rencontre, Beaulieu a donné l'impression qu'il avait très mal digéré la décision de Michel Therrien de le garder dans les gradins à Detroit.

« J'étais frustré et ce soir [samedi], j'ai joué avec plus de passion, a-t-il dit. Je ne veux pas en parler et je suis heureux que ce soit derrière moi. Ce sont des situations qui se produisent pendant une saison, et ce qui importe, c'est la façon de réagir. Ça montre de quoi vous êtes fait. »

Therrien a lui aussi fait allusion à la réaction de Beaulieu lors de son point de presse.

« L'une de ses forces c'est son coup de patin, et il se doit d'être combatif avec et sans la rondelle, a mentionné le pilote du Tricolore. C'est à ça qu'on s'attend. L'important, c'est la façon dont il a réagi, et il a bien réagi. Il faut qu'il bâtisse là-dessus. »

Place à l'Ouest

Le prochain objectif de Beaulieu et des joueurs du Canadien sera de se servir de la performance de samedi comme tremplin en vue des deux prochains matchs à domicile, leurs derniers avant une cruciale séquence de huit rencontres à l'étranger entre le 19 décembre et le 5 janvier.

La première équipe à faire escale, mardi, sera les Sharks de San Jose. Jadis une formation explosive et intimidante, les Sharks ont perdu beaucoup de leurs dents et nagent dans le milieu du peloton au chapitre des buts pour et des buts contre dans la LNH.

Mardi soir, ils se pointeront à Montréal au coeur d'une série de six défaites et seront à la recherche d'un premier gain en décembre.

Certes, la formation californienne a été privée des services de Logan Couture, qui a raté 24 des 29 matchs de l'équipe en raison de blessures à une cheville et à une cuisse. Par ailleurs, si les Sharks espéraient une renaissance de Joe Thornton, ils l'attendent encore.

Le vétéran joueur de centre de 36 ans n'a inscrit que quatre buts et 16 points jusqu'ici, sans avoir raté une seule rencontre. Depuis une performance de trois points contre les Bruins de Boston, son ancienne équipe, le 17 novembre, Thornton n'a obtenu qu'un but et deux points à ses 11 dernières sorties.

Les Kings de Los Angeles suivront au Centre Bell jeudi, ce qui signifie que Milan Lucic aura l'occasion de renouer avec certains de ses bons amis du Canadien, notamment Dale Weise et Alexei Emelin.

Mais les partisans du Tricolore risquent de ne pas reconnaître l'ancien matamore des Bruins. En 29 matchs, Lucic ne totalise que 22 minutes de punition et n'a toujours pas jeté les gants.

De plus, il compte déjà 10 buts et 18 points. À ce rythme, il peut espérer connaître la deuxième saison de 30 buts de sa carrière, et sa première depuis 2010-2011.

De toute façon, le Canadien aura bien d'autres chats à fouetter face à une formation qui trône au sommet du classement de la section Pacifique et qui semble déterminée à faire amende honorable après avoir raté les séries éliminatoires la saison dernière. Avant leur défaite en prolongation à Buffalo, samedi, les hommes de Darryl Sutter avaient remporté leurs six matchs précédents.

Le Canadien complétera sa semaine en visitant les meneurs au classement général de la LNH, les Stars de Dallas, qui ont trois points de classement de plus que lui.

Les Stars comptent trois joueurs parmi les 10 meilleurs marqueurs de la ligue avec Tyler Seguin, Jamie Benn - le meilleur buteur dans la LNH avant les matchs de dimanche - et le défenseur suédois John Klingberg, une révélation depuis le début de la campagne avec 30 points en autant de rencontres.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer