Les succès du Canadien suscitent la jalousie

Contrairement à ce que pensent plusieurs rivaux de... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Contrairement à ce que pensent plusieurs rivaux de la LNH, les joueurs du Canadien ont le sentiment que les succès de l'équipe reposent moins sur les épaules de Carey Price par rapport à la saison dernière.

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne

Les succès du Canadien font des jaloux à travers la LNH. Steve Ott des Blues de St. Louis a réentonné, mardi soir, un refrain qui a résonné aux quatre coins de la LNH, la saison dernière.

«Le plan de match du Canadien en défense, c'est Carey Price, a lancé Ott sur les ondes du réseau de télé des Blues, à l'issue de la défaite des siens par jeu blanc. Il est le meilleur gardien de la LNH et il est même le meilleur joueur de la ligue. Je me demande à quel rang serait le Canadien au classement, s'il ne l'avait pas devant le filet.»

Les propos du pugnace attaquant ont été accueillis avec tiédeur par les joueurs du CH, mercredi. Il faut dire qu'ils l'ont déjà entendu, ce refrain-là.

«Tout d'abord, réglons une chose: Carey Price est notre meilleur joueur, a réagi l'ailier Dale Weise. Nous nous attendons à ce qu'il soit notre meilleur joueur à chacun de nos matchs, et il l'est. Les équipes cèdent à la frustration quand elles sont incapables de le déjouer. Ça en dit long sur son immense talent. Mais ça en dit long également sur la qualité de notre équipe. Nous parvenons à frustrer nos rivaux en ne leur concédant que peu d'occasions à l'attaque. Et tant mieux pour nous si les équipes adverses sont intimidées à l'idée d'affronter Carey.»

L'attaquant Lars Eller est demeuré stoïque, en exprimant tout bonnement sa désapprobation face à l'énoncé du vétéran Ott. Le Danois n'a pas voulu élaborer, mais son expression faciale était fort révélatrice.

Contrairement à ce que pensent Ott et plusieurs autres rivaux de la LNH, les joueurs ont le sentiment que les succès de l'équipe reposent moins sur les épaules de Price par rapport à la saison dernière. Ce qui n'est pas faux.

Cela dit, Price peut-il être meilleur ou est-il meilleur qu'il l'a été la saison dernière?

«Il est peut-être le meilleur joueur de l'histoire de la ligue, a lancé Weise. Il a encore élevé son niveau de jeu. Il transforme des arrêts difficiles en arrêts de routine. Avec lui, nous savons à quoi nous attendre à tous les matchs.»

Eller a mentionné que les efforts que fait Price et l'attitude qu'il affiche sont une source d'inspiration pour ses coéquipiers et lui.

«Est-il meilleur? Chacun a son opinion là-dessus, a-t-il répondu. J'estime quant à moi qu'il est aussi bon. Ça uniquement, c'est impressionnant. Quand vous êtes déjà le meilleur, le plus difficile c'est de rester le meilleur.

«Pour nous, de le voir à l'oeuvre, ça nous pousse à nous surpasser.»

Price a déjà deux blanchissages en banque après six matchs. Sa moyenne s'établit à 1,00 et son taux d'efficacité tirs-arrêts à 96,6%. À sa prochaine sortie, il va tenter d'égaler sa plus longue série de victoires, soit sept, réalisée en décembre 2013.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le Canadien réalise une première en 21 ans

    Hockey

    Le Canadien réalise une première en 21 ans

    Le Canadien empile les victoires depuis le début de la saison et il le fait avec panache, sans laisser de point de classement à ses adversaires.... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer