Zack Kassian suspendu et en désintoxication

Il est difficile d'évaluer la durée possible de... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Il est difficile d'évaluer la durée possible de l'absence de Zack Kassian.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Zack Kassian a été suspendu sans salaire par la Ligue nationale, lundi soir, et sera envoyé en cure de désintoxication en vertu du Programme d'abus de substance sur lequel se sont entendues la Ligue et l'Association des joueurs.

L'ailier du Canadien s'était soumis volontairement à un premier traitement (vraisemblablement à l'époque où il portait les couleurs des Canucks de Vancouver), mais aucune sanction n'est prévue lorsqu'un joueur prend cette initiative la première fois.

> Mathias Brunet: Les options de Zack Kassian

Or, la mesure annoncée lundi place Kassian au «stade 2» du programme. Cela implique qu'il ne sera pas payé durant son traitement. Au terme de celui-ci, il sera admissible à un retour chez le Tricolore sur la recommandation des médecins qui supervisent le programme.

Il est difficile d'évaluer la durée possible de l'absence de Kassian. À titre de comparaison, cependant, l'attaquant Mark Bell avait été suspendu par la LNH durant le camp d'entraînement de 2007 alors qu'il portait les couleurs des Maple Leafs de Toronto. Suivant lui aussi le «stade 2» du programme, il avait disputé son premier match de la saison le 6 novembre.

«Responsables de nos actes»

En conférence de presse lundi, le DG Marc Bergevin a blâmé Kassian pour son comportement et les blessures qui en ont découlé (fractures au nez et au pied gauche), même si le fait de ne pas avoir été au volant du véhicule au moment de l'accident pourrait être perçu comme une circonstance atténuante.

Le véhicule accidenté dans lequel se trouvait Zack... (Photo tirée de Twitter) - image 2.0

Agrandir

Le véhicule accidenté dans lequel se trouvait Zack Kassian, selon un témoin.

Photo tirée de Twitter

«On est tous responsables de nos actes et nous prendrons les meilleures décisions en fonction de l'équipe», a-t-il prévenu.

Le DG du Tricolore n'écartait pas l'idée de suspendre Kassian sans salaire comme d'autres équipes l'ont fait avec des joueurs qui se sont blessés à l'extérieur de leurs activités reliées au hockey. Ç'avait été le cas, par exemple, du gardien Josh Harding, suspendu par le Wild du Minnesota l'an dernier après qu'il se fut fracturé le pied droit en donnant un coup de pied dans un mur. Ou encore d'Erik Gudbranson, le défenseur des Panthers de la Floride, qui s'était blessé à l'épaule il y a trois ans en faisant du wakeboard.

Or, c'est la LNH qui a pris les devants en sanctionnant elle-même Kassian.

Son salaire de 2 millions ne sera pas imputable à la masse salariale du Canadien durant son absence.

Enquête en cours

Il est intéressant de noter que la Ligue a suspendu Kassian et l'a envoyé en cure de désintoxication même si, selon ce qu'a avancé la police de Montréal, il ne conduisait pas le véhicule qui a heurté un arbre, dimanche matin, à l'angle du chemin de la Côte-Saint-Luc et de la rue Clanranald.

L'enquête policière visant à éclaircir les circonstances de l'accident est toujours en cours. Différents résultats d'analyses permettront de confirmer ou non qu'une jeune femme de 20 ans était bel et bien au volant. Et s'il est démontré que celle-ci était en état d'ébriété, le procureur de la Couronne ira de l'avant et intentera alors une poursuite au criminel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer