Les Blackhawks à une victoire de la Coupe Stanley

Le Québécois Antoine Vermette (à droite) a marqué... (PHOTO JOHN RAOUX, AP)

Agrandir

Le Québécois Antoine Vermette (à droite) a marqué le but de la victoire en début de troisième période.

PHOTO JOHN RAOUX, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TAMPA

Il y a de ces transactions qui rapportent. Parlez-en au directeur général des Blackhawks de Chicago, Stan Bowman.

Le Québécois Antoine Vermette a marqué le but qui s'est avéré être celui de la victoire en début de troisième période, samedi, et les Blackhawks se sont approchés à une victoire de la Coupe Stanley en l'emportant 2-1 face au Lightning de Tampa Bay.

Vermette, qui a été acquis des Coyotes de l'Arizona à la fin du mois de février en retour d'un espoir et d'un choix de premier tour, a inscrit son quatrième but des séries pour permettre aux Blackhawks de prendre les devants 3-2 dans la série finale.

L'attaquant originaire de St-Agapit semble se plaire à jouer les héros, lui qui avait aussi inscrit le but gagnant en prolongation lors du premier match de la série. Sur la séquence, Vermette s'est emparé du retour de lancer de Kris Versteeg pour enfiler l'aiguille à deux minutes du troisième engagement. Patrick Sharp, à la suite d'une violente collision entre Ben Bishop et Victor Hedman, a aussi marqué pour les Blackhawks en première période.

«On a été très dangereux en zone offensive, a analysé l'entraîneur des Blackhawks Joel Quenneville. Le but de Sharp dès le départ a été très important. On a passé plus de temps dans leur zone et on ne leur a pas permis de s'installer trop souvent.»

Valtteri Filppula a été le seul à trouver le fond du filet pour le Lightning, qui fera face à l'élimination pour la troisième fois du tournoi printanier lundi, à Chicago.

«Il aurait fallu profiter de nos chances, a commenté l'entraîneur du Lightning, Jon Cooper. Ils l'ont fait et nous ne l'avons pas fait. Mis à part la première période on a bien joué, mais on s'est buté à Crawford par la suite.»

Les Blackhawks, eux, tenteront de mettre la main sur le trophée de Lord Stanley pour la première fois depuis 2013. Quenneville s'attend à ce que Chicago soit en fête, mais il ne croit pas que cette atmosphère affectera ses joueurs négativement.

«Nous avons plusieurs gars qui sont déjà passés par là, a-t-il dit. Nous comptons sur ces vétérans pour aider les autres dans leur préparation à la veille de ce match.»

Bishop, qui était de retour devant son filet après avoir raté le quatrième match de la série en raison d'une blessure, a réalisé 27 arrêts même s'il semblait clairement toujours ennuyé par sa jambe gauche. Corey Crawford a quant à lui repoussé 31 rondelles.

Départ canon pour les Hawks

Les Blackhawks, qui n'avaient effectué que deux tirs en première période lors du dernier match, ont amorcé le cinquième affrontement de manière convaincante.

Sharp n'a cependant pas eu besoin de mettre toute la gomme pour inscrire son cinquième des séries à 6:11. Il a profité d'une violente collision entre le défenseur Hedman et Bishop, qui tentait de récupérer un dégagement à la hauteur du cercle de mise au jeu, pour glisser la rondelle dans une cage béante.

Quelques instants auparavant, Crawford avait volé un but certain à Nikita Kucherov en revenant devant son filet en plongeant à la suite d'une sortie hasardeuse. Sur la séquence, la tête de Kucherov a heurté le poteau et il n'a pu revenir dans le match, ce qui a permis au Québécois Jonathan Drouin de prendre sa place au sein du trio des «Triplets».

En milieu de deuxième période, Jason Garrison a fait en sorte que son équipe ne retourne pas au vestiaire à nouveau en déficit d'un but. À la suite d'un jeu combatif d'Anton Stralman, le défenseur a récupéré la rondelle avant de servir une passe chirurgicale à travers l'enclave à Filppula, qui n'a eu qu'à enfiler l'aiguille.

À peine revenus à leurs sièges pour le troisième engagement, les partisans du Lightning ont pu apprécier la vitesse de Versteeg qui a doublé Garrison avant de s'amener seul devant Bishop. Le Canadien a tiré sur la jambière intérieure du gardien, et ce dernier a accordé un retour dans l'enclave où passait Vermette, qui n'a pas raté sa chance.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer