Jonathan Drouin pourrait jouer samedi

Jonathan Drouin... (Archives La Presse, André Pichette)

Agrandir

Jonathan Drouin

Archives La Presse, André Pichette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
La Presse Canadienne
TAMPA

Jonathan Drouin pourrait enfiler l'uniforme du Lightning de Tampa Bay lors de la deuxième rencontre de la série finale de la Coupe Stanley face aux Blackhawks de Chicago, samedi soir.

Il s'agirait de son premier match éliminatoire depuis la deuxième ronde des séries, face au Canadien.

Drouin avait été appelé à participer au quatrième match de la série contre les Red Wings de Detroit, ainsi qu'à la troisième rencontre du duel face au Tricolore.

Drouin a fait savoir samedi matin qu'il participera à l'échauffement d'avant-match.

L'entraîneur-chef Jon Cooper n'a toutefois pas voulu confirmer si l'attaquant de 20 ans sera bel et bien de la partie, ni s'il fera appel à 11 ou 12 attaquants.

Cooper s'attend à ce que Drouin, Jonathan Marchessault, Vladislav Namestnikov et Mark Barberio soient prêts en tout temps. Ils ont tous fait au moins une apparition lors des présentes séries.

«Comme professionnel, c'est votre travail de faire en sorte d'être prêt à jouer», a résumé Cooper.

Drouin est perçu comme l'un des meilleurs espoirs du hockey après avoir été le troisième choix de la séance de sélection de 2013.

En 70 rencontres de saison régulière cette saison, Drouin a récolté 32 points, dont quatre buts. Il ne s'est pas inscrit à la feuille de marque en trois matchs éliminatoires.

«Je ne suis pas arrivé ici en pensant que ce serait facile, a dit le natif de Sainte-Agathe. Vous voulez disputer chaque match, mais ce n'est pas évident de faire ça dans la Ligue nationale. Il y a des apprentissages à faire avant de réussir à avoir un impact.»

Drouin a parlé spécifiquement de Brenden Morrow comme vétéran sur qui il prend exemple, principalement au niveau de l'éthique de travail.

«Il fait partie de ceux qui sont tellement professionnels, a-t-il dit. Ils ont la même routine chaque jour. Un gars comme Morrow, vous savez où il va être à 10 h 30 chaque matin.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer