«Inutile de tout jeter par la fenêtre»

Andrei Markov a trompé la vigilance de Ben... (Photo Wilfredo Lee, AP)

Agrandir

Andrei Markov a trompé la vigilance de Ben Bishop pour lancer le Canadien en avant après seulement 2:44 de jeu.

Photo Wilfredo Lee, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
la liste:11926:liste;la boite:3187755:box

Séries LNH

(Tampa) Une chose étrange vient de se produire dans les deux derniers jours. Après avoir brillé devant ses partisans durant toute la saison et après avoir affiché beaucoup moins de succès sur la route, le Lightning de Tampa Bay vient de connaître deux contre-performances en 24 heures au Amalie Arena, et se donne comme objectif de retrouver le niveau de jeu qu'il affichait lors des deux premiers matchs de la série à Montréal.

«Il nous faut être meilleurs, a souvent répété Steven Stamkos à l'issue du revers de 6-2. À ce temps-ci de l'année, on ne peut pas arriver à l'aréna et s'attendre à gagner.

«On a volé le match d'hier [mercredi], on ne méritait peut-être pas de gagner ce match-là. Et l'on ne méritait certainement pas de gagner celui de soir. On a connu du succès la dernière fois qu'on a joué chez eux et on a beaucoup mieux joué qu'on ne l'a fait ici. Peu importe ce que c'est, il faut le retrouver.»

Même s'il est en avance 3-1 dans la série, le Lightning semble céder le pas au Tricolore lorsque le jeu se déroule à forces égales. Selon l'entraîneur-chef Jon Cooper, son équipe aide le Tricolore à y parvenir.

«On est victime de beaucoup de revirements, ce qu'on n'a pas fait souvent cette saison, a indiqué Cooper. Ils jouent bien, ils utilisent leur vitesse et de notre côté, on avait l'air un peu lents ce soir. On doit arrêter de leur donner des deuxièmes chances de marquer. Autrement on finit par être à la traîne et en poursuite de la rondelle, et c'est ce s'est produit ce soir.

«Notre structure n'était pas à point et on leur a offert surnombre après surnombre, a ajouté le coach. Je peux nommer sur le bout de mes doigts un tas de matchs où l'on n'en a pas offert un seul à l'adversaire.»

Le gardien Ben Bishop a été relevé après avoir accordé trois buts sur 14 lancers. Il comprenait tout à fait les motivations de son entraîneur, mais Cooper n'a pas voulu jeter le blâme sur lui. Après tout, le Lightning l'a employé à outrance cette saison et dans une situation de deux matchs en deux soirs - un format qui ne lui a pas spécialement souri cette saison - mieux valait reposer Bishop. «Ils ont commencé le match en force, a décrit le jeune gardien. Ils ont inscrit un but rapide et en ont ajouté un autre en infériorité numérique. C'est dur de se remettre d'un retard de deux buts, surtout en séries.»

Malgré ce revers cinglant, le Lightning ne va certainement pas tirer la sonnette d'alarme.

«On a joué du bon hockey pour se rendre jusqu'ici, a rappelé Brian Boyle. Inutile de tout jeter par la fenêtre. On sait qu'on a du succès lorsqu'on applique le plan de match. Il suffit de le faire.»

«Si on m'avait offert au départ une avance de 3-1 après quatre matchs, je l'aurais pris avec plaisir, a renchéri Jon Cooper. Personne ne croyait au départ que ce serait un balayage, pas plus que quelqu'un aurait prédit qu'on gagnerait deux matchs à Montréal.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Le Canadien répond par la bouche de ses canons

    Hockey

    Le Canadien répond par la bouche de ses canons

    Le Canadien n'a pas fait que survivre, jeudi soir à Tampa Bay en battant le Lightning 6-2. Il a fait une vibrante démonstration de vie. Ses cinq buts... »

  • P.K. Subban a été piqué au vif

    Hockey

    P.K. Subban a été piqué au vif

    On se souvient tous de la fin du match de mercredi. Une série d'erreurs plutôt inhabituelles, surtout quand on note que c'était le noyau de vétérans... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer