Le Canadien abandonne un point au New Jersey

  • Patrik Elias (photo) et Jacob Josefson ont déjoué Dustin Tokarski en tirs de barrage. (Photo Julio Cortez, AP)

    Plein écran

    Patrik Elias (photo) et Jacob Josefson ont déjoué Dustin Tokarski en tirs de barrage.

    Photo Julio Cortez, AP

  • 1 / 5
  • Stefan Matteau a marqué son premier but de la saison, son deuxième en carrière dans la LNH. (Photo Noah K. Murray, USA TODAY Sports)

    Plein écran

    Stefan Matteau a marqué son premier but de la saison, son deuxième en carrière dans la LNH.

    Photo Noah K. Murray, USA TODAY Sports

  • 2 / 5
  • Quelques escarmouches ont ponctué le match entre le Canadien et les Devils. (Photo Julio Cortez, AP)

    Plein écran

    Quelques escarmouches ont ponctué le match entre le Canadien et les Devils.

    Photo Julio Cortez, AP

  • 3 / 5
  • Jacob De La Rose surveille l'ancien du Canadien Scott Gomez. (Photo Julio Cortez, AP)

    Plein écran

    Jacob De La Rose surveille l'ancien du Canadien Scott Gomez.

    Photo Julio Cortez, AP

  • 4 / 5
  • Le gardien Keith Kinkaid réussit l'arrêt face à Brendan Gallagher. (Photo Julio Cortez, AP)

    Plein écran

    Le gardien Keith Kinkaid réussit l'arrêt face à Brendan Gallagher.

    Photo Julio Cortez, AP

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(NEWARK) Avec trois matchs à disputer avant les séries, la machine du Canadien n'est toujours pas bien huilée.

>>> Le sommaire du match

On en a eu une nouvelle preuve vendredi soir, avec cette défaite de 3-2 en tirs de barrage aux mains des pauvres Devils du New Jersey, qui mettent un terme à une séquence de six défaites.

Jacob Josefson et Patrik Elias ont marqué en tirs de barrage, tandis qu'à l'autre bout, Alex Galchenyuk a raté la cible et David Desharnais a été arrêté par le gardien auxiliaire des Devils, Keith Kinkaid.

Le Canadien subit une cinquième défaite à ses six dernières sorties. Contre une équipe éliminée des séries, au lendemain d'un match haut en émotions à Montréal, une baisse d'énergie était prévisible. Mais les insuccès de l'avantage numérique, en revanche, l'étaient moins... Le Tricolore a passé très exactement 12 min 17 s avec l'avantage d'un ou deux hommes, et n'a marqué qu'un seul but.

Dans ces circonstances, Dustin Tokarski n'a pas été très occupé et n'a reçu que 18 tirs. Mais c'est une autre défaite qui s'ajoute à sa fiche. Depuis le début de l'année 2015, le gardien présente un dossier de 2-5-2.

Départ endiablé

Il s'était marqué huit buts dans le match du Canadien jeudi, et celui de vendredi soir s'annonçait tout aussi offensif, avec trois buts marqués dès la période initiale.

Stefan Matteau a ouvert la marque en saisissant un retour pour marquer son deuxième but dans la LNH, son premier depuis le 9 février 2013. Il s'est donc écoulé 784 jours entre les deux filets de Matteau, qui disputait un quatrième match depuis son rappel.

Quelques minutes plus tard, Tomas Plekanec ramenait les deux équipes à égalité avec son 199e but dans la LNH, pendant une punition à Jon Merrill. C'était aussi la première fois de la saison que le Tricolore touchait la cible en avantage numérique dans quatre matchs de suite.

Jeff Petry a ensuite donné une première avance aux visiteurs, et a du même coup prolongé à trois sa séquence de matchs avec au moins un but. À la reprise, on a toutefois vu Lars Eller faire dévier la rondelle, mais le but est resté à la fiche du défenseur.

Les Devils ont à leur tour créé l'égalité en période médiane, grâce à un tir de Jon Merrill que Reid Boucher a fait dévier. Dans son cas, l'attente aura été moins longue que celle de Matteau, mais longue quand même : un premier but depuis le 16 janvier 2014.

L'avantage numérique au neutre

La deuxième période a surtout été marquée par une escarmouche un brin inattendue entre Alexei Emelin et... Scott Gomez! Emelin a servi une dure mise en échec à Gomez, et ce dernier s'est vengé en lui servant un coup de coude au visage que les arbitres ont jugé sournois.

Gomez a été expulsé de la rencontre, en plus d'être puni pendant cinq minutes. Mais le Canadien aura réussi un maigre tir pendant ces 300 secondes.

Les insuccès de l'avantage numérique du CH ont de nouveau été mis en évidence au troisième tiers. Les Montréalais ont notamment eu droit à 33 secondes de jeu à 5 contre 3, sans en profiter. Et en prolongation, Andy Greene a été chassé, ce qui a donné du jeu à 4 contre 3, encore sans but.

Ironiquement, tout ça est survenu pendant que le Canadien connaît sa meilleure séquence de la saison en avantage numérique...

Markov au repos

Michel Therrien a profité du voyage à Newark pour donner une pause à Andrei Markov. Le Tricolore disputait un deuxième match en deux soirs, et à l'approche des séries, Michel Therrien souhaitait accorder un repos à son défenseur de 36 ans.

Sergei Gonchar a pris la place de son compatriote, après avoir été laissé de côté lors des 10 derniers matchs. C'était sa première rencontre depuis le 12 mars, et il en a profité pour obtenir un premier point depuis le 7 février.

À l'avant, Manny Malhotra a été inséré dans la formation, avoir en avoir été écarté lors des cinq rencontres précédentes. Il a remplacé Torrey Mitchell.

Pendant que l'hiver se réinvite à Montréal, le Canadien s'envolera plutôt vers le sud de la Floride afin d'y affronter les Panthers, pour faire changement. Ce sera un troisième duel en 19 jours entre les deux équipes.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer