Le retour de Ryan White

Ryan White disputera ce soir son premier match... (Photo Tom Mihalek, AP)

Agrandir

Ryan White disputera ce soir son premier match au Centre Bell depuis la fin de son association avec le Canadien, le printemps dernier.

Photo Tom Mihalek, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au printemps dernier, quand le Canadien vivait un de ses bons printemps des dernières années, Ryan White, lui, souriait moins que ses coéquipiers.

C'est que sa saison a pris fin le 12 avril, jour du dernier match de la saison du Tricolore. Pour les 17 matchs éliminatoires, le fougueux attaquant a été laissé de côté. Sans surprise, le Canadien ne lui a pas offert de contrat, si bien qu'il est devenu joueur autonome sans compensation. Le 7 août, les Flyers de Philadelphie l'ont embauché.

«Je perdais ma place au profit d'autres joueurs. Je n'ai pas joué en séries et ce n'était pas très plaisant, a expliqué White, après l'entraînement d'hier des Flyers. Je voulais avoir ma chance. Je remercie Marc [Bergevin], il m'a permis d'aller voir ailleurs. J'ai aimé chaque moment ici, j'ai aimé mes coéquipiers.»

Ironiquement, le CH semble chercher des solutions à la position de centre du quatrième trio, ce qui était jadis le poste de White. Manny Malhotra en arrache offensivement, si bien que Gabriel Dumont et Jacob De La Rose semblaient être en audition dernièrement.

«Je tirais de la fierté dans mon travail de quatrième centre, précise-t-il. Ils ont des jeunes qui deviendront bons et ils ont des vétérans pour accomplir la tâche. Prusty [Brandon Prust] peut le faire, Malhotra est aussi un bon vétéran. Ils seront corrects.»

Encore amis

Cette visite à Montréal est pour White une occasion de renouer avec ses anciens frères d'armes. Il nomme Max Pacioretty, Carey Price et Brandon Prust parmi ses bons amis. «J'étais très proche de Davey [Desharnais] aussi, on a grandi ensemble dans les mineures», a-t-il rappelé.

À Philadelphie, White commence à laisser sa marque. Il a raté les 48 premiers matchs des siens en raison d'une blessure au muscle pectoral gauche. En cinq rencontres depuis son retour, il compte une passe et a distribué 16 mises en échec.

À l'entraînement d'hier, il jouait à droite d'un trio formé par Scott Laughton et R.J. Umberger. Si on se fie à l'ordre des exercices d'hier, il s'agit là du troisième trio, tandis que l'ailier droit de la quatrième unité avait pour nom... Vincent Lecavalier.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • La délicate situation des Flyers

    Hockey

    La délicate situation des Flyers

    Il y avait deux mots tabous lors du point de presse de l'entraîneur-chef des Flyers de Philadelphe, hier midi, au Centre Bell: Steve Mason. Dès la... »

  • Dale Weise persiste et signe

    Hockey

    Dale Weise persiste et signe

    Avant de rentrer à Montréal, tard dimanche soir, les joueurs du Canadien qui étaient dans le vestiaire des visiteurs, au TD Garden de Boston, ont... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer