• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Concours d'habiletés: Shea Weber vole la vedette avec son lancer frappé 

Concours d'habiletés: Shea Weber vole la vedette avec son lancer frappé

Shea Weber... (PHOTO GENE J. PUSKAR, AP)

Agrandir

Shea Weber

PHOTO GENE J. PUSKAR, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
La Presse Canadienne
COLUMBUS, Ohio

Shea Weber a effectué un lancer plus puissant en ratant le filet que tout autre joueur ne l'a fait en atteignant la cible. Lorsqu'il a envoyé la rondelle au fond du but, ce fut encore mieux.

Le capitaine des Predators de Nashville a gagné la compétition du tir le plus puissant, samedi, lors du concours d'habiletés de la LNH en enregistrant un lancer d'une vitesse de 108,5 milles à l'heure (174,6 km/h). Weber était tout près de battre le record de 108,8 milles à l'heure établi par Zdeno Chara, des Bruins de Boston, en 2012 à Ottawa.

«Tout le monde a grincé des dents, a déclaré le capitaine d'Équipe Foligno, Nick, qui a eu le dessus sur la formation de Jonathan Toews 25-19. Je ne veux jamais avoir à bloquer ça.»

Le boulet de Weber qui a raté la cible à 101,8 milles à l'heure était plus rapide que les tentatives de ses adversaires. Alex Ovechkin, des Capitals de Washington, a fait osciller le radar à 101,4 à deux occasions tandis que Dustin Byfuglien des Jets de Winnipeg semblait déçu de son tir de 97,3.

Sans Chara dans la compétition, Weber était le favori. Mais il considère toujours le défenseur format géant comme le roi de la compétition.

«Chara a toujours le tir le plus rapide, a commenté Weber. Quelqu'un va devoir battre cette marque un jour.»

Ça ne s'est pas produit samedi, mais Weber a rappelé à Toews et au reste des étoiles ce qu'il peut accomplir avec son tir frappé.

«S'il a la chance de tirer, tassez-vous du chemin», a lancé Toews.

Après un échange inattendu au repêchage des étoiles, vendredi, Phil Kessel a battu Tyler Seguin au concours du patineur le plus rapide. Puisque les Maple Leafs de Toronto sont sur une séquence de six revers, il s'agissait d'une première victoire en quelques semaines pour Kessel.

Lors de l'épreuve, Jiri Sekac, du Canadien de Montréal, a remporté son duel face au premier choix du dernier repêchage, Aaron Ekblad, des Panthers de la Floride.

Le Québécois Jonathan Drouin, du Lightning de Tampa Bay, a été le plus rapide avec un temps de 13,103 secondes.

Ryan Johansen a volé le spectacle lors du concours d'échappées lorsqu'il a permis au jeune Cole Vogt, le fils d'un membre du personnel des Blue Jackets, de l'aider à marquer et en incitant ses coéquipiers à exécuter le fameux «Grand V» du film «Les petits champions» (The Mighty Ducks).

Jakub Voracek, des Flyers de Philadelphie, l'a imité en demandant au jeune Johnny Gaudreau, 21 ans, des Flames de Calgary, de l'aider à marquer comme s'il était un enfant.

«C'était assez drôle, a déclaré Johansen, qui a gagné la compétition grâce au vote en ligne des partisans. Jake est un bon gars.»

L'ailier des Blackhawks de Chicago, Patrick Kane, n'a eu besoin que de cinq tirs pour toucher les quatre cibles au concours de précision. Il n'est peut-être pas de la trempe de Raymond Bourque, mais il l'a emporté en terminant l'épreuve en 13,529 secondes.

Steven Stamkos a démontré son habileté déconcertante à atteindre la cible d'un angle restreint lors du concours d'habiletés à relais. Les gardiens Carey Price, Jaroslav Halak, Marc-Andre Fleury et Roberto Luongo ont quant à eux eu l'occasion de marquer d'un bout à l'autre de la patinoire au cours de l'épreuve.

Kessel a poursuivi sur sa lancée en déjouant Corey Crawford lors des tirs de barrage. Sekac s'est fait voler par Luongo après l'avoir déculotté, tandis que Price a connu des moments plus difficiles en tentant de frustrer les joueurs les plus talentueux de la Ligue.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer